Roland-Garros, 4e journée: Tsonga étrillé, Olivo gêné, Mladenovic qualifiée et Dutra Silva inspiré

Roland-Garros, 4e journée: Tsonga étrillé, Olivo gêné, Mladenovic qualifiée et Dutra Silva inspiré

Publié le , modifié le

Les défaites de Jo-Wilfried Tsonga et de la paire Herbert/Mahut, la qualification de Kristina Mladenovic, le coup de maître de Rogerio Dutra Silva et la joie presque gênée de Renzo Olivo : retrouvez l’essentiel de la quatrième journée à Roland-Garros.

Le match du jour : Sara Errani/Kristina Mladenovic

On aurait pu choisir la fin de match de Jo-Wilfried Tsonga mais l'issue a été cruelle. On aurait aussi pu choisir les victoires de Rafael Nadal et de Novak Djokovic respectivement face à Robin Haase et Joao Sousa mais l'issue de ces deux rencontres a été nette et sans bavures pour les deux têtes de série. On a donc choisi de retenir la qualification de Kristina Mladenovic. La Française a décroché son billet pour le 3e tour en battant l'Italienne Sara Errani, ancienne finaliste de Roland-Garros. Après un premier tour un peu difficile, notamment en raison de douleurs au dos, Mladenovic a réussi à imposer son rythme pour l'emporter en deux sets (6-2, 6-3).

https://twitter.com/francetvsport/status/869947945000595460

Au troisième tour, elle rencontrera l'Américaine Shelby Rogers, 49e mondiale, avant un possible choc en huitième contre la tenante du titre, l'Espagnole Garbiñe Muguruza. "Ça va être un match difficile. C'est une joueuse qui n'est pas très connue du grand public mais qui joue très bien. Elle a un bon jeu pour la terre battue, elle a fait les quarts de finale l'an passé ici", a prévenu Mladenovic, qui n'est encore jamais parvenue en huitième de finale à Roland-Garros.

La déception du jour : l'élimination de la paire française Mahut/Herbert

Coup dur pour le clan tricolore ! Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert, têtes de série N.2 du double messieurs, ont été éliminés dès le premier tour par le duo australien Nick Kyrgios/Jordan Thompson en trois sets 7-6 (10-8), 4-6, 6-3. Mahut (35 ans) et Herbert (26 ans), anciens N.1 et N.2 mondiaux en double, étaient pourtant sur une pente ascendante sur terre battue ces dernières semaines. Les Français avaient en effet atteint les demi-finales du Masters 1000 de Monte-Carlo fin avril et restaient sur un titre à Rome il y a dix jours. 

Le chiffre du jour : 10

Le nombre d’années pendant lequel Jo-Wilfried Tsonga n’a pas perdu au premier tour d’un tournoi du Grand Chelem. Vaincu, ce mercredi, par l’Argentin Renzo Olivo, le Manceau s’était auparavant incliné au premier tour de l’Open d’Australie en 2007. C’était face à Andy Roddick. L’Américain lui avait déjà fait le coup deux ans plus tôt (2005) lors de sa première participation à Roland-Garros.

Le point du jour : le coup du fusil signé Rogerio Dutra Silva

La phrase du jour : Renzo Olivo

"Je sais l'importance de Jo (Tsonga) pour vous et je suis désolé de ma victoire aujourd'hui", a déclaré le joueur argentin, dans un très bon français, au public du court Philippe Chatrier.

Isabelle Trancoën