Roland-Garros 2019 : Nick Kyrgios ne foulera pas la terre battue parisienne

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Kyrgios
Plus de frasques que de victoires pour Kyrgios ces dernières semaines. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Nick Kyrgios, acte 7, épisode 38. Une semaine après avoir pété un plomb à Rome et quelques jours après avoir qualifié Roland-Garros de tournoi de "merde", l'Australien a disparu du tableau de la compétition. Son forfait a été confirmé par la FFT. La veille, le tirage au sort lui avait donné Cameron Norrie comme adversaire au 1er tour. Sur le site du tournoi du grand chelem, le Britannique est annoncé face à un qualifié.

Il devait retrouver Cameron Norrie au premier tour sur la terre battue parisienne. Ce ne sera finalement pas le cas. Nick Kyrgios a d'abord disparu du tableau officiel du tournoi, avant que son forfait ne soit confirmé. La FFT aurait reçu l'information par le biais de l'ATP. Plus d'informations devraient arriver dans les prochaines heures, dont le motif du retrait du joueur.

Norrie devait initialement retrouver Kyrgios à Roland

Roland-Garros 2019 : Nick Kyrgios ne foulera pas la terre battue parisienne

L'Australien est coutumier du buzz, mais il a franchi un cap ces derniers jours. Tout a commencé avec une interview tranchante, dans laquelle il n'a pas caché son aversion pour Fernando Verdasco. Il en avait profité pour régler ses comptes avec Rafael Nadal et Novak Djokovic. Le lendemain, le natif Canberra avait complètement vrillé sur le court au Masters 1000 de Rome. Il avait quitté les lieux après avoir échangé des noms d'oiseaux avec un spectateur et balancé une chaise sur le terrain.

Visiblement pas freiné par une amende de 20 000€ et un retrait de 45 points ATP, le 36e mondial avait enchaîné avec une story incendiaire dans laquelle il a qualifié Roland-Garros de tournoi de "merde". Jeudi, il était intégré au tableau des Internationaux de France comme si de rien n'était, mais sans le statut de tête de série suite aux points perdus à Rome.

à voir aussi "It sucks", Nick Kyrgios s'en prend violemment à Roland-Garros "It sucks", Nick Kyrgios s'en prend violemment à Roland-Garros
France tv sport francetvsport