Court Simonne-Mathieu
Le court Simonne-Mathieu, nouveauté de Roland-Garros 2019 | AFP

Chatrier, Simonne-Mathieu...ce qui a changé à Roland-Garros !

Publié le , modifié le

Depuis l'édition 2018, Roland-Garros a continué sa mue. Le court central Philippe-Chatrier a été rénové en vue de la pose d'un toit rétractable l'an prochain. Le court Simonne-Mathieu, remplaçant du court N°1, est sorti de terre, alors que les courts annexes ont été en partie réaménagés. Seul le Suzanne-Lenglen, dont les sièges avaient été changés en 2018, n'a pas bougé.

Roland-Garros se fait beau pour le retour de Roger Federer. Les travaux attendus depuis des années continuent, avec la réfection du court Philippe-Chatrier dont le toit rétractable est attendu pour 2020. Un nouveau court, nommé Simonne-Mathieu, a été inauguré, alors que les courts annexes ont évolués. 

Le Chatrier rénové 

Élément central de Roland-Garros, le court Philippe-Chatrier a été démoli à 80% et élargi de dix mètres vers l'est et l'ouest. Logiquement, les gradins ont été les premiers terminés et permis la pose de 7 000 sièges, semblables à ceux du Court Suzanne-Lenglen remplacés l'année précédente. Les 8 000 suivants ont été installés à partir de janvier, pour retrouver sa capacité de 15 000 places. S'il sera pleinement utilisable dès le début du tournoi, il faudra toutefois attendre 2020 pour voir l'aboutissement du projet, avec la pose d'un toit rétractable. 

Le court Simonne-Mathieu inauguré

Le remplaçant du court N°1, prochainement démoli, a été inauguré en mars sous le nom de Simonne Mathieu, résistante et deuxième femme la plus titrée de l'histoire du tennis français derrière Suzanne Lenglen avec 13 titres en Grand Chelem (dont deux Roland-Garros en simple et huit en double). Implanté dans le jardin des Serres d'Auteuil, il compte 5 000 places autour d'un court semi-enterré et d'un écrin de verre transparent. Les travaux effectués dans les serres constituaient le principal point d'opposition des riverains au projet, retardant plusieurs fois le projet. Reste maintenant à savoir qui ouvrira le bal sur ce nouveau terrain de jeu. Les noms de Rafael Nadal et Roger Federer, destinés aux deux courts principaux, ont déjà été écartés. 

Du boulot sur les courts annexes 

Les courts annexes ont été chamboulés. L'édition 2018 avait vu les débuts d'un nouveau court 18 de 2 200 places, rapidement encensé pour son ambiance et sa proximité avec le public. Il deviendra le court 14 dans le cadre d'un réaménagement des autres courts annexes derrière Suzanne-Lenglen, traditionnellement nommé le Fonds des Princes. Quatre terrains (les courts N°10, 11, 12 et 13) rénovés l'accompagneront, ainsi que deux courts d'entraînement. Les courts N°6 et 8, du côté du Chatrier, ne seront eux pas disponibles avant 2021. 

France tv sport francetvsport