Dominic Thiem et Alexander Zverev
Dominic Thiem et Alexander Zverev | JAVIER SORIANO / AFP

Roland-Garros 2018 : Thiem-Zverev, petits frères veulent devenir grands

Publié le , modifié le

Ce mardi, l’affiche du jour verra deux prodiges du tennis mondial se tirer la bourre pour une place en demi-finale. D’un côté, Alexander Zverev, numéro 3 mondial et tête de série numéro 2 à Roland-Garros depuis le forfait de Roger Federer. De l’autre, Dominic Thiem, numéro 8 mondial. Le premier disputera son premier quart de finale en Grand Chelem pendant que le second reste sur deux demi-finales Porte d’Auteuil.

Zverev, émulation précoce

Frère cadet de Mischa, Alexander Zverev compte 10 titres depuis ses débuts professionnels , dont 3 Masters 1000 : Rome et Montréal en 2017 et Madrid en 2018. L’Allemand fut numéro 1 mondial junior après avoir atteint la finale de Roland-Garros et été sacré champion du monde en 2013, et remporté l’US Open en 2014.

A Hambourg en 2014, il remporte son premier match sur le circuit ATP, face à Robin Haase, à tout juste 17 ans. Il ne s’arrête pas là et bat successivement Mikhaïl Youzhny, 19e mondial et Santiago Giraldo, pourtant spécialiste de la terre battue. A la fin de la saison 2015, il est le plus jeune membre du top 100.

L’année suivante, il remporte son premier titre ATP à Saint-Pétersbourg. Sur herbe, il bat Roger Federer à Halle, pourtant l’un des tournois favoris du Suisse et se procure une balle de match en huitièmes de finale à Indian Wells.

A Rome en 2017, il empoche son premier Masters 1000 en venant à bout de Fognini, Raonic, Isner puis Djokovic. Cette saison, il jouera son premier quart de finale en Grand Chelem à Roland-Garros, face à Dominic Thiem.

Dream Thiem, la pépite autrichienne

La carrière junior de Dominic Thiem n’est pas aussi étincelante que celle de son camarade. Avec une finale à Roland-Garros et une deuxième place au classement, il fait moins bien que Zverev. Il fait ses débuts professionnels en 2012 et remporte ses premiers titres en Challenger.

En 2014, il entre dans le grand bain en disputant ses premières rencontres en Grand Chelem. Il se révèle au grand public à Madrid où, issu des qualifications, il renverse le n°3 mondial Stan Wawrinka au 2e tour. Il intègre le top 40 après son premier huitième de finale en Grand Chelem, à l’US Open.

Il confirme la saison suivante en remportant ses trois premiers titres ATP à Nice, Umag et Gstaad. Il éprouve quelques difficultés en Grand Chelem mais continue d’engranger des points au classement.

En 2016, il démontre qu’il est un client sur terre battue en venant à bout de Roger Federer à Rome et un certain Alexander Zverev en finale du tournoi de Nice. Il bat à nouveau l’Allemand à Roland-Garros et atteint les demi-finales du tournoi parisien grâce à laquelle il entre dans le top 10 à l’ATP. Il récidive Porte d’Auteuil en 2017 en s’inclinant en demies face à l’ogre Nadal qu’il a pourtant battu quelques semaines auparavant en quarts à Rome, sur terre battue.

Thiem mène les débats

Les deux prodiges se retrouvent ce mardi pour une place en demi-finale à Roland-Garros. Sur leurs six confrontations en carrière, l’Autrichien a gagné quatre fois. Sur terre battue, Zverev n’a battu Thiem qu’à une seule reprise, à Madrid cette saison.

Le vainqueur du duel pourrait affronter Rafael Nadal en cas de qualification de la finale. S’il paraît délicat de mettre en péril le règne de l’Espagnol, ils aspirent à prendre la relève du monstre dans les années à venir. Leur passé sur terre-battue et leur jeune âge sont les ingrédients qui pourraient faire descendre le roi de son trône. Dès cette année ?

Léo de Garrigues El2ga