Stéphane Houdet 2018 Roland-Garros
Stéphane Houdet | AFP

Roland-Garros 2018 : Stéphane Houdet en demi-finale du tournoi de tennis-fauteuil

Publié le , modifié le

Stéphane Houdet, 47 ans, a accédé aux demi-finales du tournoi de tennis-fauteuil de Roland-Garros en dominant son compatriote Frédéric Cattaneo (6-2, 6-4). Il affrontera l'Argentin Gustavo Fernandez, finaliste en 2017.

Le tournoi de tennis-fauteuil a débuté aujourd'hui avec le simple féminin et masculin. Stéphane Houdet est le seul des quatre français à avoir accédé au tour suivant. 

Stéphane Houdet en demi-finale 

Houdet continue sa route ! Champion paralympique de tennis-fauteuil en double à Rio en 2016 et vainqueur du dernier US Open en simple, le Français s'est qualifié pour les demi-finales de Roland-Garros. Il a dominé son compatriote Frédéric Cattaneo en deux sets (6-2, 6-4). Le numéro quatre mondial affrontera l'Argentin Gustavo Fernandez, tombeur de Nicolas Peifer, l'autre champion paralympique français. Face au numéro deux mondial, Peifer a pris le premier set avant de céder (3-6, 7-5, 7-5). 

 

Hewett chute d'entrée

Si Fernandez, finaliste l'an dernier, est toujours en lice, ce n'est pas le cas du vainqueur ! Le Britannique Alfie Hewett , numéro un mondial, a été éliminé par son partenaire de double Gordon Reid (6-4, 6-4). En demi-finale, Reid affrontera Shingo Kunieda, sextuple vainqueur de l'épreuve. Le Japonais, numéro trois mondial, a dominé le Suédois, Stefan Olsson (6-1, 6-1). Hewett et Reid se retrouveront pour le tournoi en double, où ils s'étaient inclinés en finale l'an dernier contre Houdet et Peifer. 

Charlotte Famin n'a pas résisté à Kamiji

Chez les femmes, l'unique Française en lice Charlotte Famin a n'a pas dépassé le premier tour. Comme l'année précédente, elle a subit la loi de la numéro un mondiale Yui Kamiji (6-1, 6-2). La Japonaise, tenante du titre, affrontera la Néerlandaise Aniek van Koot en demi-finale. L'autre partie de tableau opposera l'Allemande Sabine Ellerbrock à la Néerlandaise Diede de Groot. 

A lire aussi - Stéphane Houdet : "Le sport qui offre le plus de possibilités"