Pierre-Hugues Herbert
Pierre-Hugues Herbert ne verra pas la deuxième semaine de Roland-Garros | Eric FEFERBERG / AFP

Roland-Garros 2018 : Herbert éliminé par Isner, plus de Français en lice

Publié le , modifié le

Dernier représentant français chez les hommes, Pierre-Hugues Herbert a été éliminé par l'Américian John Isner (7-6/6-4/7-6). Avec deux sets joués au tie-break, le 10e joueur mondial a montré qu'il était le plus fort à ce jeu là. Il n'y a donc pas de Français en huitièmes de finale de Roland-Garros. Une première depuis 2007.

De notre envoyé spécial Adrien Paquier

Pierre-Hugues Herbert souhaitait jouer sur un grand court afin d’avoir plus de mobilité pour renvoyer le service puissant de John Isner. Aussitôt dit, aussitôt fait ! La programmation du match tombe vendredi soir et Herbert affrontera l’Américain sur le court Suzanne-Lenglen. Malheureusement pour lui, le déroulement de la journée a fait que la rencontre soit déplacée sur le flambant neuf, court numéro 18. 

55% de victoire au tie-break cette saison

Mais le Français peut compter sur le soutien du public, qui a entonné, en son honneur, une Marseillaise à la fin du troisième set. Car comme depuis le début de la quinzaine, le court de 2 200 places a fait le plein, les spectateurs étant encore amassés en haut des travées, pour ce dernier match du samedi. Si la ferveur était au rendez-vous, les services du numéro 10 mondial étaient là eux aussi. 17 aces, une première balle à 216 km/h et un premier set conclu au tie-break, John Isner ne change pas ses habitudes. 

Face au Français, lui aussi très à l’aise sur son jeu de service, l’Américain au polo rayé bleu blanc rouge a parfaitement mené sa barque. Le serveur surpuissant a disputé ses 11e et 12e sets au tie-break sur ses seize derniers joués à Roland-Garros. Désormais bien habitué à ce petit jeu là, le monde du Tennis connaît la devise : Quand il y a tie-break c’est toujours Isner qui gagne !

Pas de Français en huitièmes 

Vainqueur 7-1 dans le jeu décisif du premier set et 7-4 dans le troisième, le géant de 2m08 a fait craquer son adversaire à ce moment d’un set pour la 20e fois de la saison en 35 disputés. Tous les joueurs du circuit sont donc maintenant prévenus, et Pierre-Hugues Herbert le savait avant de l’affronter. Il avait perdu trois sets à zéro, lors du premier tour en 2014, dont les deux premiers au tie-break. 

Décidé à prendre les choses en main, Herbert avait pourtant essayé de taper plus fort que son adversaire. La prise de risque n’a pas payé. S’il a sauvé 6 balles de break sur 7, il n’a pas converti la seule que lui a offert l’Américain, à 6-5 dans le troisième set. 

Après Lucas Pouille, Richard Gasquet et Gaël Monfils, Pierre-Hugues Herbert est lui aussi éliminé au stade du troisième tour. Pour la première fois depuis 2007, il n’y aura pas de joueur français en huitièmes de finale de Roland-Garros, dans le tableau masculin. 

Adrien Paquier @AdrienPaquier