Diego Schwartzman

Roland-Garros 2018 : Diego Schwartzman bat Kevin Anderson au terme d'un match haletant

Publié le , modifié le

Diego Schwartzman s'est imposé au terme d'un match à rebondissements face à Kévin Anderson (1-6, 2-6, 7-5, 7-6[0], 6-2). Après 3h51 de lutte, l'Argentin se qualifie en quart-de-finale où il devrait retrouver Rafael Nadal.

Quel scénario haletant sur le Lenglen ! Alors qu’il semblait promis à une victoire expéditive après les deux premiers sets, Kévin Anderson s’est finalement incliné face à Diego Schwartzman (1-6, 2-6, 7-5, 7-6[0], 6-2) en 3h51.

Le numéro 7 mondial a pourtant vite expédié le premier set en à peine une demi-heure (32 mins), profitant notamment des 9 fautes directes de l’Argentin. Et dire que c'est la première manche concédée par le 12e à l'ATP depuis le début du tournoi. Face au puissant service du géant sud-africain (2m03), difficile pour Schwartzman de mettre en place son jeu. Anderson ne lui laisse aucune chance et expédie le deuxième set en 37 minutes.

Premier quart pour Schwartzman

C'est finalement une fois dos au mur que l'Argentin a pu mettre en difficulté le demi-finaliste du tournoi de Madrid. Le Sud-Africain est mis sur le reculoir et se fait debreaker au moment de conclure pour le gain de la rencontre. La pression s'est alors inversée : Anderson craque (24 fautes directe) et lâche le troisième set sur un nouveau break.

Le joueur de 32 ans paraissait être en mesure de conclure son match lors du 4e set. Alors qu’il menait 4-2, celui qui a déjà atteint les 1/8e à trois reprises ne parvient pas à capitaliser sur son avance, voit Schwartzman revenir et le doubler à l’issue d’un tie-break duquel Anderson est passé totalement à côté. A noter les 31 fautes directes du natif de Johannesburg lors de ces 55 minutes.

Au début de l’ultime manche, aucun des deux ne parvient à tenir son service, jusqu’à ce que Schwarzman parvienne à confirmer un break, prenant les commandes du match (4-2). Il ne les lâchera plus, concluant la partie sur un ace. Après le match, il a expliqué ce qui a changé le cours de la rencontre : "Après le deuxième set, je me suis dit "je vais commencer le troisième set en essayant d'être plus agressif, en essayant de jouer de bonnes balles", parce que c'est lui qui dominait le match pendant les deux premiers sets. Au troisième set, j'ai essayé de le faire mais lui jouait mieux que moi et il a pris le break, il a servi pour le match. Ce n'était pas facile. Mais au quatrième set, là j'ai compris que j'avais une chance de l'emporter. Il a de nouveau servi pour le match, mais j'avais psychologiquement la bonne attitude."

Pour sa première qualification en quart-de-finale, le numéro 12 mondial devrait retrouver Rafael Nadal.

Maxime Gil @gil_maxime_34