Jelena Ostapenko
La rage de vaincre de Jelena Ostapenko | GABRIEL BOUYS / AFP

Roland-Garros 2017 - Ostapenko par K.O

Publié le , modifié le

La Lettonne Jelena Ostapenko continue de tout balayer sur son chemin. La benjamine des joueuses encore en lice, après un démarage poussif, a écoeuré de coups gagnants la Danois Caroline Wozniacki, tête de série n°11, (4-6, 6-2, 6-2). Elle affrontera Bacsinsky dans le dernier carré.

La tactique de Jelena Ostapenko est simple, voire simpliste diront certains. La Lettonne frappe sur tout ce qui bouge. Peu importe la longueur, l'effet ou la distance à laquelle elle se trouve de la balle adverse, Ostapenko tente le K.O sur chaque point. Face à l'expérimentée Caroline Wozniacki, la stratégie a d'abord semblé vaine. Menée 5-1, la jeune joueuse multiplie les fautes directes et semble complètement perdue sur un Lenglen bien trop grand pour elle. 

38 coups gagnants contre 6

Pourtant, Ostapenko va progressivement en prendre les mesures. Ses balles, qui flirtent régulièrement avec les lignes, restent maintenant du bon côté. Si elle finit par céder le premier set après un dernier jeu horrible, il est déjà évident qu'elle a pris l'ascendant sur la Danoise. Wozniacki, en dépit de sa science du jeu de défense, est ventilée aux quatre coins du court. Elle ne peut plus rien faire d'autre face aux trajectoires rasantes de la Lettonne qui tape quasiment tout à plat. 

L'interruption du match pendant trois heures alors qu'elle s'est déjà envolée dans la 2e manche (5-2) ne change rien, pas plus que les rafales de vent qui perturbent les deux joueuses. Ostapenko est seule sur le terrain, elle fait les fautes (50) et les points gagnants (38 contre 6 à son adversaire !) Dans ces conditions, la victoire revient à la plus audacieuse et, à seulement 19 ans, elle n'a certainement pas fini de surprendre...

VIDEO - Toute la puissance d'Ostapenko

Julien Lamotte