Jelena Ostapenko, lors de sa demi-finale de Roland-Garros face à Timea Bacsinszky.
Jelena Ostapenko, lors de sa demi-finale de Roland-Garros face à Timea Bacsinszky. | AFP

Roland-Garros 2017 : Jelena Ostapenko en finale le jour de ses 20 ans

Publié le , modifié le

Quasiment inconnue il y a dix jours, Jelena Ostapenko a franchi le cap du dernier carré à Roland-Garros. La Lettone a dompté la Suissesse Timea Bacsinszky (7-6, 3-6, 6-3), en 2h25. Le jour de son 20e anniversaire. Samedi, elle jouera sa première finale d’un Grand Chelem.

Qui connaissait Jelena Ostapenko avant ce Roland-Garros ? Honnêtement, pas grand-monde. Depuis jeudi, la Lettone s’est fait un nom sur le circuit WTA. La voilà en finale des Internationaux de France 2017. Sa toute première en Grand Chelem. Le jour de son 20e anniversaire. Jamais une joueuse aussi mal classée n’était allée aussi loin à Paris. Sara Errani était 24e mondiale en 2010. Ostapenko ? 47e !

Comme Samantha Stosur (2-6, 6-4, 6-4), comme Caroline Wozniacki (4-6, 6-2, 6-2), Timea Bacsinszky, 28 ans jeudi, a subi la loi de la Lettone. Elle aussi en trois sets (7-6, 3-6, 6-3). La Suissesse, tombeuse de Kristina Mladenovic, a cédé la première manche au tie break, après 1h03 au cours de laquelle les deux joueuses auront breaké chacune à trois reprises !

Bien que touchée au genou droit, Bacsinszky s’est accrochée.

Bacsinszky, encore raté !

La 31e mondiale est revenue à une manche partout, en 50 minutes (3-6). Pour finalement s’incliner dans la troisième (6-3). Et échouer une nouvelle fois en demi-finale, deux ans après avoir buté sur Serena Williams. Cette fois, elle est tombée sur une Lettone entreprenante, 47e à l’ATP. Qui a commis sensiblement autant de fautes directes (45) que de coups gagnants (50).

C’est dire si Ostapenko a fait la pluie et le beau temps, sur un Central baigné de soleil. Samedi, elle ne pourra pas se montrer aussi irrégulière face à la Roumaine Simona Halep. Au bout, il y aura un sacre majeur. Et une première ligne à écrire sur un palmarès encore vierge.