Dominic Thiem facilement qualifié pour les 8es
Dominic Thiem facilement qualifié pour les 8es | Eric FEFERBERG / AFP

Roland-Garros 2017 : Dominic Thiem continue sa promenade de santé en battant Steve Johnson

Publié le , modifié le

Facile vainqueur de Steve Johnson lors du troisième tour (6-1, 7-6, 6-3), Dominic Thiem arrive lancé comme une flèche sur la route des huitièmes de finale de Roland-Garros. Profitant de l'abandon de David Goffin sur blessure, l'Autrichien évite l'épouvantail Belge et rencontrera Horacio Zeballos au prochain tour.

L'élimination précoce de Zverev l'a placé d'entrée comme outsider N°1 de Roland-Garros cette année. Pas un problème pour Dominic Thiem, demi-finaliste ici l'an passé, et qui est arrivé à Paris avec des ambitions assumées. "J'ai beaucoup préparé ce tournoi. Ce tournoi est pour moi un des grands moments de l'année, pour ne pas dire le plus grand de l'année. C'est un Grand Chelem sur terre battue, ma surface de prédilection" confiait le N°7 mondial après son entrée en lice express face à Bernard Tomic (victoire 6-4, 6-0, 6-2 en 1h20).

Il débarquait sur le Court N°1 cet après-midi fort de deux matches gagnés en trois sets et moins de quatre heures passés sur les courts. Autant dire que la tâche s'annonçait rude pour Steve Johnson, qui n'a jamais fait mieux que le 3e tour Porte d'Auteuil. Face à l'Américain, Thiem s'est encore baladé, fracassant son adversaire à coups de ses revers une main dévastateurs. L'Autrichien joue propre (seulement 19 fautes directes), capitalisant sur son service surpuissant (87% de points gagnés sur sa première balle) pour filer vers les huitièmes en un peu plus de deux heures (6-1, 7-6, 6-3 en 2h03).

De cette génération montante (Zverev, Goffin, Pouille...), Dominic Thiem se place comme le plus à-même de se placer comme potentiel vainqueur le 11 juin prochain sur le Court Central. Demi-finaliste ici l'année passée et éliminé par le futur vainqueur Novak Djokovic, le bilan 2017 de l'Autrichien parle pour lui. Vainqueur à Rio et finaliste à Barcelone et Madrid, Thiem est surtout le seul à avoir fait tomber Rafael Nadal sur l'ocre cette saison, à Rome en quarts de finale il y a à peine deux semaines. La tête de série N°6 pourrait d'ailleurs retrouver le nonuple vainqueur des Internationaux de France en demi-finale. Pour cela, il faudra vaincre Zeballos avant un choc annoncé face à son bourreau de l'an dernier, Novak Djokovic.

Mathieu Aellen