Rafael Nadal - John Isner Roland-Garros 2011
Rafael Nadal a tremblé face à John Isner | AFP - MIGUEL MEDINA

Roland-Garros 2015 - Nadal, 10 ans en 10 matchs : 2011, Isner fait vaciller l'ogre

Publié le , modifié le

Il y a dix ans, Rafael Nadal explosait sur la scène mondiale en décrochant son premier titre du Grand Chelem, quelques jours après avoir fêté ses 19 ans. Sur cette décennie, il a régné sur l’ocre de la Porte d’Auteuil comme personne avant lui. Retour sur ces dix saisons qui l’ont mené vers la légende. En 2011, John Isner passe tout près d'un exploit majuscule en poussant le Majorquin au 5e set.

Tour : 1er
Adversaire : John Isner
Score : 6-4, 6-7(2), 6-7(2), 6-2, 6-4

Le contexte : Rafael Nadal est un numéro 1 mondial en péril. Depuis le début de la saison, l’attraction du circuit s’appelle Novak Djokovic et on attend un face à face entre les deux hommes. Pourtant c'est d'un américain dégingandé que la menace viendra...

Le match : Rafael Nadal a toujours redouté les débuts de compétition. Un mélange de nervosité, envie de bien faire et pression du public difficile à gérer. Cette année plus que les autres, le hasard du tirage a mis sur sa route le redoutable serveur : John Isner. Du haut de ses 2,08m, Isner plante des aces comme Rafa les passing shots. Grâce à cette force de frappe, l’Américain au visage juvénile négocie au mieux les tie-break de la deuxième et troisième manche et mène deux sets à un. Le monument Nadal semble sur le point de vaciller ! S’il veut s’imposer, l'Espagnol va donc devoir pousser son adversaire dans un match à cinq sets. Et sa fébrilité pendant les deux premières heures du match n’est pas très encourageante.

Pourtant, une fois de plus, c'est en se reconcentrant sur son jeu que le Majorquin va faire basculer la rencontre. Trouvant mieux ses marques sur les phases de retour, il parvient enfin à ravir le service adverse. 6-2, 6-4 dans les dernières manches et de quoi se laisser tomber au sol pour profiter de sa victoire arrachée. Dix jours plus tard, il triomphera de son sixième RG.

Pourquoi c’est exceptionnel : Parce que pour la première fois, Nadal a dû attendre le cinquième set pour s’imposer à Roland… et ce dès le premier tour ! Depuis, il n’a disputé qu’un seul autre match en cinq sets, en 2013 face à Djokovic.

Ce qu’en pense Rafa : "Je n'ai eu qu'une balle de break contre moi. Mais je n'ai pas bien joué les tie-breaks. J'étais beaucoup trop nerveux. C'est le 1er tour, je ne m'attendais à rien de différent. Quand vous rencontrez un joueur comme ça, vous êtes sous pression constamment. Au quatrième set, il était très important pour moi de le breaker. Je savais que j'étais en grand danger si j'allais au tie-break. Au 5e set, je savais qu'il n'y avait pas de tie-break. Je me sentais un peu plus confiant pour cette raison."

La Saga complète :

2012 - 48h pour triompher de Djokovic
2010 - Le retour de l'extra-terrien
2009 - Tremblement de terre signé Söderling
2008 - La correction de Federer
2007 - Quand Rafa rejoint Guga
2006 - Bras de fer mythique face à PHM
2005 - La révélation