Enzo Couacaud sur les courts de Roland-Garros en 2019
Enzo Couacaud sur les courts de Roland-Garros en 2019 | AFP - Ibrahim Ezzat / NurPhoto

Roland-Garros: 11 Français pour le 2e tour et 1 Française au 1er tour en qualifs le mercredi 21 mai

Publié le , modifié le

Grâce à un carton quasi plein au 1er tour (un seul éliminé), la légion française se retrouve à 11 membres pour attaquer le 2e tour du tableau masculin des qualifications de Roland-Garros. En revanche, chez les femmes, Tessah Andrianjafitrimo, qui débute son 1er tour, est la seule à pouvoir rejoindre Elsa Jacquemod au 2e tour.

Les matches des Français

Court 6
Peter Polansky (CAN/N.14) - Alexandre Muller (FRA) 4e match
Adam Pavlasek (TCH) - Geoffrey Blancaneaux (FRA) 5e match

Court 7
Mattéo Martineau (FRA) - Kimer Coppejans (BEL) 3e match
Elliot Benchetrit (FRA) - Bjorn Fratangelo (USA/N.20) 4e match

Court 13
Gianluigi Quinzi (ITA) - Manuel Guinard (FRA) 3e match
Enzo Couacaud (FRA) - Arthur De Greef (BEL) 4e match
Tiago Monteiro (BRE) - Antoine Cornut-Chauvinc (FRA) 5e match

Court 14
Rebecca Marino (CAN) - Tessah Andrianjafitrimo (FRA)
Alexey Vatutin (RUS) - Hugo Gaston (FRA)
Steve Darcis (BEL) Clément Denolly (FRA)
Johan Tatlot (FRA) - Mikael Ymer (SUE/N.32)
Mathias Bourgue (FRA) - Nikola Milojevic (SRB/N.21)

Les enjeux dans le camp tricolore

Elle n'a que 20 ans, mais déjà une belle expérience de la terre parisienne. Tessah Andrianjafitrimo commence à avoir une certaine habitude de jouer à Roland-Garros. La première fois, c'était en 2015. Elle était la benjamine de la cohorte tricolore en qualifications, du haut de ses 16 ans. Alors 776e mondiale, elle avait franchi un tour avant de tomber au 2e en trois manches contre la 200e mondiale. Depuis, elle a fait deux incursions dans le tableau final, et une fois en qualifs, sans jamais gagner la moindre rencontre. Pour sa 5e présence, après l'élimination de 6 autres représentantes françaises mardi, elle est la dernière pouvoir rejoindre Elsa Jacquemod, 16 ans, seule qualifiée mardi.

Pour son entrée en matière, la 327e mondiale défie la Canadienne Rebecca Marino, 147e à la WTA. Mais alors qu'elle a disputé quatre tournois sur terre (sur le circuit secondaire), la Française va affronter une joueuse qui a préféré rester sur les surfaces rapides, hormis deux matches en Fed Cup sur terre battue. Cela pourrait se révéler un véritable avantage.

Après la qualification de 11 joueurs français sur les 12 engagés au 1er tour, la journée pourrait être plus compliquée pour les Bleus. Après avoir fait valser quatre têtes de série lundi, plus une cinquième mardi, les Français auront encore du pain sur la planche avec notamment Alexandre Muller (303e), opposé au Canadien Polansky (N.14 et 124e), Elliot Benchetrit (273e) face à l'Américain Fratangelo (N.20 et 137e à l'ATP), Johan Tatlot (260e) contre le Suédois Mikael Ymer (N.32 et 149e) et Mathias Bourgue (237e) qui affrontera le Serbe Milojevic (N.21 et 152e à l'ATP).

A l'issue du 3e tour, 16 billets pour le tableau final seront distribués. Le chemin est encore long.