Tommy Robredo
Le joueur espagnol Tommy Robredo | AFP - Vitaliy Ankov

Robredo, Garcia-Lopez, Gaston et 8 autres Français au programme des qualifications du lundi 20 mai 2019

Publié le , modifié le

La 1re journée des qualifications de Roland-Garros débute ce lundi, sous un ciel très couvert. Au départ, pour tenter d’obtenir l’une des 16 places qualificatives dans le tableau final, d’anciennes gloires, comme Tommy Robredo ou encore Guillermo Garcia-Lopez, mais également de jeunes talents. Parmi eux, Hugo Gaston champion olympique de la Jeunesse en 2018, qui fait partie des 12 Français en lice au 1er tour. Ce lundi, ils sont 9 programmés dans cette journée qui pourrait être perturbée par la pluie.

Quart de finaliste ici-même en 2003, 2005, 2007, 2009 et 2013, Tommy Robredo ne fait plus partie du gratin du tennis mondial. A 37 ans, il est tombé au 284e rang mondial. Comme l’année passée, il est donc contraint de passer par le tableau des qualifications. En 2018, il n’avait pas franchi le 1er tour. Cette année, cela pourrait se révéler également compliqué pour lui. Car il se trouve sans la moindre victoire sur le circuit principal, et malgré une belle résistance face à Lucas Pouille (défaite en trois manches) lors du Challenger de Bordeaux, son bilan sur le circuit secondaire n’est pas beaucoup plus épais : 4 victoires en 8 tournois. Et face à lui, un Allemand, Rudolf Molleker, 177e mondial, qui l’a vaincu début avril sur la terre battue de Murcie en trois manches.

A l’image de l’Espagnol, d’autres anciens membres du Top 100, voire mieux, en passent par cette terrible épreuve : Denis Istomin et Dustin Brown qui s’affrontent d’ailleurs aujourd’hui, Guillermo Garcia-Lopez, Lukas Rosol, Simone Bolelli, Viktor Troicki, Sergiy Stakhovsky, Santiago Giraldo, Steve Darcis, ou encore Daniel Gimeno-Traver. Et liste n’est pas exhaustive.

Hugo Gaston, un médaillé d'or olympique

A l’opposé, il y a tous ces jeunes ambitieux, en quête de légitimité, d’une découverte dans le tableau d’un Grand Chelem. Et là, les Français sont nombreux. Chez les hommes, ils sont douze sur la ligne de départ, dont 9 qui vont normalement jouer aujourd’hui. Hugo Gaston. Son nom vous dit certainement quelque chose, puisqu’il a remporté la médaille d’or des Jeux olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires en 2018. N.2 mondial junior en octobre dernier, c’est l’un des grands espoirs du tennis tricolore. 518e mondial chez les seniors, il a un 1er tout compliqué contre un « terrien », l’Argentin Marco Trungelliti, tête de série N.25 et surtout 140e mondial.

Les matches des Français

Court 6
Alexandre Muller (FRA) – Alessandro Gianessi (ITA) 1re match
Hugo Gaston (FRA) – Marco Trungelliti (ARG/N.25) 3e match

Court 9
Manuel Guinard (FRA) – Lukas Lacko (SVK/N.29) 2e match

Court 12
Tatsuma Ito (JPN) – Johan tatlot (FRA) 1er match

Court 14
Yannick Hanfmann (ALL) – Constant Lestienne (FRA)
Corentin Denolly (FRA) – Michael Mmoh (USA/N.22)
Elias Ymer (SUE/N.10) – Matteo Martineau (FRA)
Pedro Cachin (ARG) – Elliot Benchetrit (FRA)
Antoine Cornut-Chavinc (FRA) – Zdenek Kolar (TCH)