La jeune Française Diane Parry
La jeune Française Diane Parry et son coup droit dévastateur | AFP - Thomas SAMSON

Qualifications de Roland-Garros: Parry perdue, 2 Français restent en lice pour la "qualif"

Publié le , modifié le

La 4e journée des qualifications de Roland-Garros n'a pas été tendre avec la benjamine de la délégation française, Diane Parry. Après avoir éliminé la 109e mondiale au 1er tour à seulement 15 ans, l'élève de Julie Coin a raté le coche contre la Slovaque Sramkova (346e mondiale) au premier set pour s'incliner 7-6 (8/6), 6-0. Pas de qualification non plus pour Margot Yerolymos et Corentin Denolly. En revanche, Harmony Tan est passée, et jouera vendredi, comme Alexandre Muller, sa place dans le tableau finale sur leur ultime match des qualifs.

Elle ressemblait à la belle histoire de ces qualifications. Du haut de ses 15 ans, Diane Parry avait sorti au 1er tour la tête de série N.5, la Croate Jana Fett. Pour une jeune fille invitée pour la première fois et qui n'avait même pas de classement WTA avant le tournoi, vaincre la 109e mondiale était une performance énorme. Elle n'est pas passée loin de prolonger son rêve.

Diane Parry pour l'avenir

Face à la Slovaque Rebecca Sramkova, elle a encore emporté une foule chauffée à blanc par le soleil sur le court N.18. Cette nouvelle enceinte, forte de 2200 places encaissées au fin fond du stade, ne demande qu'à s'enflammer dans cette cuvette. Diane Parry l'a fait en partie. Avec son coup droit tendu et plein de culot, elle menait 4-2 lorsqu'elle s'est procurée deux balles de double-break. Mais elle n'est pas parvenue à faire une nouvelle différence, et la 346e mondiale a enchaîné trois jeux de suite. Au mental, avec son agressivité bien maîtrisée, la jeune Française a répliqué d'un jeu blanc. Au jeu décisif, c'est encore elle qui a pris les devants (3-1). Mais la Slovaque a été la seule à se procurer des balles de set, et sur la deuxième, elle a conclu après 45 minutes d'un combat acharné.

Dans son coin, Julie Coin, l'ancienne joueuse devenue son coach, la poussait. Mais rien n'y a fait. La perte du 1er set n'a jamais été surmontée. Sramkova a pris irrémédiablement le dessus pour plier la 2e manche sèchement en 19 minutes (6-0). Mais nul doute que Diane Parry en gagnera d'autres.

Deux Français pour la qualif sur les 24 au départ

C'est aussi le sentiment de Corentin Denolly, vaincu par l'Argentin Andreozzi (N.9) 7-5, 6-2 après 1h27 de match. "Même si je n'ai pas le classement, j'ai le niveau", glisse-t-il à la sortie du terrain. "Je suis frustré d'avoir perdu, mais je tiens bien mon adversaire dans le 1er set, même si je n'ai pas bien servi. C'est positif pour la confiance." Avec la défaite de Margot Yerolymos, contre la Suissesse Golubic (N.6) 6-1, 6-3, il ne reste donc plus que deux Français en lice pour le dernier tour des qualifs.

C'est Harmony Tan et Alexandre Muller. La première s'est défaite de la Chinoise Liu (6-4, 6-2) et affrontera l'Espagnole Garcia Perez, tandis que le second avait gagné son ticket hier pour défier ce vendredi le Norvégien Ruud.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze