Roger Federer
Roger Federer avec la casquette à l'entraînement sur le Central | DR

Qualifications: 2e jour à Roland-Garros

Publié le , modifié le

La 1e journée des qualifications de Roland-Garros s'était achevée avec la pluie. La deuxième a commencé avec le même temps. Après 3h de retard, les matches ont néanmoins pu se jouer, ainsi que les entraînements avec une nuée de ténors au rendez-vous, comme Roger Federer, Novak Djokovic ou Venus Williams. Mais les intempéries ont de nouveau perturbé la fin de journée, pour accentuer le retard pris sur la programmation initiale.

Federer et Llodra sur le Central

Venu dès lundi sur le court Philippe-Chatrier, Roger Federer a remis ça en ce mercredi. En face de lui, Michael Llodra. Comme il en a pris l'habitude depuis plusieurs années, le Suisse s'entraîne régulièrement avant Roland-Garros avec un gaucher. Les deux hommes ont ainsi pu prendre leurs marques sur un court qui a totalement refait en profondeur pour cette nouvelle édition. Novak Djokovic, Venus Williams, Maria Sharapova, Andy Murray, Stanislas Wawrinka ou encore Simona Halep étaient également porte-d'Auteuil.

Michael Llodra et Roger Federer se sont entraînés sur le court Central
Michael Llodra et Roger Federer se sont entraînés sur le court Central

Les déceptions pour Tatlot et Couacaud

Johan Sébastien Tatlot (18 ans) fait partie, au même titre que Quentin Halys, des espoirs du tennis masculin tricolore. Septième mondial chez les juniors, il participait à ses deuxièmes qualifications seniors à Roland-Garros. Mais comme l'an dernier, il n'a pas franchi le 1er tour. "Je sors de blessure et j'ai l'impression que je me suis fait encore mal", disait-il très frustré. Opposé à l'Italien Arnaboldi (174e mondial), le 534e joueur chez les seniors s'est incliné 6-3, 7-5. "Je suis forcément déçu de n'avoir pas pu défendre mes chances à fond. Il a plus d'expérience que moi. Il a su serrer le jeu aux moments importants." Même constat pour Enzo Couacaud (19 ans, 452e mondial), vaincu après une superbe lutte par Filip Krajinovic 7-5, 4-6, 8-6. En revanche, c'est passé pour Eric Prodon (32 ans, 6e à l'ATP), tombeur de l'Ouzbekh Dustov (163e) 7-6 (7/3), 6-3.

Teixeira trop vite

Interrompu mardi soir, le match entre Maxime Teixeira et Jan Mertl a repris, pour un petit jeu. Le Tchèque menait en effet 6-4, 5-3 et a juste eu à gagner son jeu de service de manière expéditive pour valider son ticket pour le 2e tour des qualifications. 

La pluie s'invite encore

Après avoir interrompu les matches en fin de journée mardi, la pluie a obligé les organisateurs a retardé les premiers matches ce mercredi. Au lieu de 10h, les rencontres ont débuté à 13h. Heureusement, les averses orageuses prévues en milieu d'après-midi n'ont pas fait leur apparition. C'est arrivé en début de soirée... Et le programme prend un énorme retard.

Le premier v​élo du tournoi

Maryna Zanevska est encore méconnue.145e mondiale, cette Ukrainienne peut néanmoins se targuer d'avoir été la première joueuse de cette édition 2014 à infliger un sévère 6-0, 6-0 à son adversaire du 1er tour, la Lettone Diana Marcinkevica, pourtant classée 197e à la WTA. En moins d'une heure, le match était plié.

L'ukrainienne Maryna Zanevska
L'ukrainienne Maryna Zanevska

Mercredi, journée des enfants

Traditionnellement, c'est le premier mercredi du tableau final qui est appelé "journée des enfants" à Roland-Garros. Mais les qualifications sont aussi l'occasion pour les très jeunes de venir assister à de beaux matches. Et se livrer à la non moins traditionnelle course aux autographes. Une tenue de tennis, un sac rempli de casquettes et une belle allure sportive, voilà la cible. Connus ou pas, tous les joueurs sont harcelés. Et peut importe le support pour la précieuse signature. Anabel Medina Garrigues a ainsi pu signer sur "Les Misérables" après sa sortie d'une lutte victorieuse de 2h36.