Andrea Petkovic
La joueuse allemande Andrea Petkovic | AFP - MIGUEL MEDINA

Petkovic s'en sort face à Bertens

Publié le , modifié le

Andrea Petkovic, tête de sérié numéro 28, s'est qualifiée pour les quarts de finale des Internationaux de France en dominant en trois sets (1-6, 6-2, 7-5) l'une des surprises du tableau féminin, la Néerlandaise Kiki Bertens. L'Allemande s'est bien reprise après la perte rapide du premier set. Elle égale sa meilleure performance Porte d'Auteuil puisqu'elle avait déjà atteint les quarts en 2011. Pour une place dans le dernier carré, elle affrontera la gagnante de la rencontre entre l'Italienne Sara Errani et la Serbe Jelena Jankovic.

Andrea petkovic a le chic pour anéantir les beaux espoirs. Après ceux de la Française Kristina Mladenovic au tour précédent, c'est une autre "Kiki" qui a plié face à l'Allemande. Qui? Kiki Bertens, la Néerlandaise, a vu elle aussi son aventure sur l'ocre parisien se terminer. Dixième joueuse de l'histoire du Grand Chelem à atteindre ce stade après s'être sortie des qualifications, elle est tombée face à la 27e joueuse mondiale. Pourtant, la Néerlandaise a cru pouvoir égaler Alexandra Stevenson (Wimbledon 99) ou Christine Dorey (Open d'Australie 78), les deux seules joueuses à se hisser jusqu'en demi-finale en partant d'aussi loin. Le gain du premier set 6-1 en 24 minutes n'a été qu'un trompe-l'oeil. Mieux rentrée dans la partie que son adversaire, la 148e joueuse mondiale a joué son va-tout. Beaucoup plus offensive et juste dans ses coups (10 coups gagnants pour 4 fautes directes), elle n'a rien pu faire une fois qu'Andrea Petkovic a remis son jeu en place. La jeune néerlandaise a souffert dès l'entame de la deuxième manche en perdant son service et en n'obtenant aucune balle de break.

Trop de fautes

Surtout, là où elle avait été irréprochable dans la première manche, elle a complètement perdu pied ensuite, en multipliant les fautes directes (20 dans le deuxième set, 24 dans la troisième). Petkovic n'en demandait pas tant et malgré une propension à être en danger sur sa mise en jeu - elle a du défendre 13 balles de break au cours de la rencontre - elle a réussi à conclure. En ne s'évitant pas une dernière frayeur puisque sur son service avec un break d'avance (4-2), elle a vu revenir son adversaire à 5-5 avant de réappuyer sur l'accélérateur et conclure la rencontre après 2h03 de jeu. Comme en 2011, elle atteint les quarts de finale de Roland-Garros. Il y a trois ans, elle avait buté contre Maria Sharapova. Cette année, elle ne croisera pas la Russe, mais une Serbe ou une Italienne puisqu'elle affrontera Jelena Jankovic ou Sara Errani. 

Vidéo: La balle de match de Petkovic