Pas de miracle pour Benoit Paire contre Berdych

Pas de miracle pour Benoit Paire contre Berdych

Publié le , modifié le

Membre du Top 10 depuis cinq ans, Tomas Berdych (N.4) a su garder la tête froide pour vaincre Benoit Paire (77e mondial), lors du 3e tour de Roland-Garros. Le Tchèque a dominé le Français pour s'imposer 6-1, 6-7 (5/7), 6-3, 6-4 et se qualifier pour les 8e de finale où il jouera Jo-Wilfried Tsonga.

Il a gardé ses nerfs. C'est une petite victoire. Il était au 3e tour de Roland-Garros. C'est un très beau parcours. Benoit Paire ne peut pas se satisfaire aujourd'hui de sa défaite face à Tomas Berdych. Le perfectionniste qu'il est a dû bouillir intérieurement durant les 2h30 de jeu. Mais son adversaire est un membre plus que solide du Top 10, depuis cinq ans sans interruption. S'il manque toujours un tournoi du Grand Chelem à son palmarès, le Tchèque affiche une tête de série N.4 ici qui lui ouvre de belles opportunités. Et sur le court N.1, il a marqué son territoire.

Vidéo: Benoit Paire égalise à un set partout

Un premier set à sens unique, un deuxième emporté de belle manière par l'Avignonnais au jeu décisif, et le public a cru que l'ancien 24e mondial pourrait rééditer sa performance du 2e tour, où il avait fait une bouchée de l'Italien Fabio Fognini. Mais malgré un débreak pour revenir à (5-3), puis à (5-4) après son service en demandant l'appui du public qui n'en demandait pas tant pour s'enflammer, Benoit Paire n'a pas pu faire trembler son adversaire jusqu'au bout. Il s'est pourtant battu sur toutes les balles, allant même au sol pour ramener des balles impossibles. Mais une dernière faute a mis fin à on tournoi.

Vidéo: Benoît Paire fait frémir le court N.1

Reste que pour un joueur revenu sur le circuit principal depuis le début de la saison sur terre battue, sa semaine parisienne est plus que positive. Et malgré tous les progrès qu'il doit accomplir pour revenir à son meilleur niveau, lui qui avait été longtemps blessé, il a su conserver, sur la durée, son calme. C'est une nouveauté, et peut-être un nouvel atout pour Benoît Paire. "Tout au long du match, j'ai juste essayé de me battre. Les retours sur service je n'arrivais pas ; à chaque fois je la mettais à côté. Je me suis battu, j'ai essayé de ne pas trop m'énerver alors que cela n'allait pas du tout sur le court", expliquait le Français en conférence de presse. "Ce n'était peut-être pas un grand Berdych mais moi, je me sentais à mon niveau, mais mes coups ne partaient pas bien, j'avais de mauvaises sensations. Je me suis battu avec mes armes, je ne suis pas trop triste car j'ai fait ce que j'ai pu avec les moyens du jour. C'était bien en début de tournoi, un peu moins aujourd'hui mais j'ai fait le troisième tour et je suis déjà content." Et de conclure sur le sentiment qui reste après son tournoi: "Un sentiment de satisfaction. L'an dernier, j'ai été blessé pendant 8 mois. Je ne vais pas revenir là dessus à chaque fois, mais c'était très compliqué. Là, je ne suis pas si fatigué que cela, je n'ai pas de douleur au genou, je tiens la distance."

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze