Gilles Simon
Gilles Simon | PASCAL GUYOT / AFP

Simon, Paire et De Schepper qualifiés

Publié le , modifié le

Gilles Simon a maté le Croate Ante Pavic en trois petits sets (6-1, 6-1, 6-3) et 1h34. Benoît Paire s'est qualifié en dominant le Colombien Alejandro Falla, 6-3, 6-4, 7-6 (7/4) en 1h38 de jeu. Le 61e joueur mondial retrouve le sourire après des mois de blessures et de galères. Une galère, Albert Montanes en a connu une, en abandonnant sur blessure à la cheville. De Schepper en profite pour se qualifier pour le 2e tour. Mannarino est également passé.

Simon à la Nadal

Gilles Simon n’a pas trainé pour se débarrasser du Croate Ante Pavic au 1er tour. Le natif de Nice s’est imposé sans coup férir (6-1, 6-1, 6-3) sans donner l’impression de forcer outre mesure. Battu en 8e de finale par Soderling en 2011 et par Federer en 2013, Gillou a déjà prouvé qu’il pouvait bien jouer sur terre. Il avait ainsi poussé le Suisse au cinquième set l’année dernière, a joué une demie en 2012 à Monte-Carlo (battu par Nadal) et s’est offert des titres à Bucarest, Casablanca et Hambourg sur la surface ocre. Il affrontera le Tchèque Vesely, tombeur de l’Américain Russel, au 2e tour. Et partira avec les faveurs des pronostics. Demi-finaliste la semaine dernière à Nice (battu par le Letton Ernests Gulbis), Simon évolue pour une fois en confiance à Paris.

Vidéo: Simon sans problème pour son 1er tour

Le genou de Paire tient bon

Il en avait sans doute peur de ce premier tour à Roland-Garros, Benoît Paire. Des mois de doutes et une chute au 61e joueur mondial n'avait pas aidé à le mettre en confiance et pourtant il a maîtrisé ce premier jour avec brio. Il est vrai qu'Alejandro Falla n'est pas tout à fait un joueur à craindre sur l'ocre, lui qui avait poussé Federer au 5e set à Wimbledon en 2010. Rarement mis en difficulté malgré 45% de première balle, Paire n'aura finalement eu qu'à s'employer dans le troisième set, remporté au tie-break (7-4). Le genou aura donc tenu malgré une préparation tronquée. Heureuse surprise pour Paire qui poursuit sa route Porte d'Auteuil et rencontrera l'Espagnol Bautista Agut au tour suivant.

Vidéo: la fin de match de Paire 

De Schepper profite de l'abandon de Montanes

Kenny De Schepper est un joueur heureux. Heureux parce qu'il atteint le 2e tour à Roland-Garros pour la première fois de sa carrière à 27 ans. Malheureusement, son adversaire Albert Montanes a été contraint à l'abandon alors que le géant français (2m03) menait 3-1 dans la première chance. L'Espagnol s'est donné une entorse à la cheville gauche sur un changement de direction et n'a pu reprendre le jeu. Au prochain tour, De Schepper affrontera le vainqueur du duel entre Robredo (N°17) et Ward.

Mannarino déroule

Adrian Mannarino s'est facilement qualifié pour le deuxième tour en dominant en trois sets vite expédiés (6-2, 6-1, 6-1) le Taiwanais Yen-Hsun Lu, 48e mondial. Mannarino, 25 ans et 89e au classement ATP, affrontera au prochain tour le Suisse Stanislas Wawrinka, N.3 mondial, ou l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez.

PHM prend la porte

Paul-Henri Mathieu a été éliminé dès son entrée en lice par Dominic Thiem, 57e mondial, qui s'est imposé en trois sets (6-4, 7-6, 6-2). L'Autrichien, qui avait fait sensation au tournoi de Madrid en écartant au  deuxième tour Stanislas Wawrinka, affrontera au prochain tour l'octuple vainqueur de Roland-Garros, Rafael Nadal.

Mahut, une nouvelle fois éliminé au 1er tour

Nicolas Mahut, certes spécialiste du gazon, n'a donc pas passé le premier tour pour ce tournoi 2014. En treize participations, Mahut n'a réussi qu'une seule fois a atteindre le troisième tour à la Porte d'Auteuil, c'était en 2012. Il s'était alors incliné face à Roger Federer. Cette fois il n'a rien pu faire face à Kukushkin et tombe en quatre sets 6-3, 6-7, 6-3, 6-4. Un Kazakh dont le seul fait d'arme reste un 8e de finale à l'Open d'Australie contre Andy Murray.

Vidéo: Mahut sorti d'entrée

Christophe Gaudot @ChrisGaudot