Kei Nishikori
Kei Nishikori, premier outsider éliminé à Roland-Garros | PATRICK KOVARIK / AFP

Nishikori à terre d’entrée

Publié le , modifié le

Kei Nishikori, tête de série numéro 9, s’est incliné dès le premier tour des Internationaux de France face au Slovaque Martin Klizan (7-6, 6-1, 6-2) en 1h57. Visiblement toujours gêné par ses problèmes de dos, le Japonais n’a pas été en mesure de lutter plus d’un set face au redoutable gaucher slave, toujours talentueux et pour une fois très solide.

Tombeur de Jo-Wilfried Tsonga au 2e tour de l’US Open 2012, Martin Klizan (24 ans) s’est offert ce lundi le scalp d’une autre tête de série, le Nippon Kei Nishikori, 9e joueur mondial également âgé de 24 ans. Trop diminué pour lutter à armes égales avec le Slovaque, le vainqueur du tournoi de Barcelone a évolué très en deçà de son meilleur niveau. Il risque de perdre son statut de top 10 dans les semaines à venir.

Dolgopolov peut en profiter

Victorieux à Memphis en février, finaliste malheureux du Masters 1000 de Madrid contre Rafael Nadal qu’il a malmené deux sets durant, forfait pour une blessure à l’aine avant sa demi-finale contre Novak Djokovic à Miami, Nishikori a progressé à vitesse grand V cette année. Il abordait ce Roland-Garros nanti de victoires prestigieuses notamment contre Cilic, Gulbis, Raonic ou Ferrer.

Las, son gros problème au dos l’a condamné d’emblée face à un artiste au bras gauche fulgurant, qui s’est irrésistiblement détaché après le gain décisif du premier set. Nishikori battu, une petite partie du tableau s’ouvre inévitablement : Alexandre Dolgopolov (N.20) pourrait bien en profiter pour s’immiscer en huitièmes de finale. A moins que Klizan, numéro 1 mondial junior en 2007 et récent lauréat du tournoi de Munich, ne s'offre un parcours de rêve...

Nishikori: "Je manquais de rythme"

"Je suis juste content d'avoir fini le match, a confié Kei Nishikori, fataliste. Je suis très déçu de ma performance, qui n'était pas catastrophique mais pas géniale non plus. Je ne me suis pas beaucoup entraîné, donc je savais que ça pouvait arriver. J'ai bien joué sur terre battue lors de la saison européenne, donc c'est triste pour moi de perdre ici au premier tour. C'était mon premier match depuis Madrid, je manquais de rythme. Et au service, je n'ai jamais frappé à 100% avant aujourd'hui. J'espérais que ça irait mieux, que je serais plus en rythme après un set ou deux, mais ça n'a pas été le cas. Je ne pouvais pas faire grand-chose aujourd'hui. C'est dur pour moi, mais je suppose que c'est ma vie de tennisman. Je dois prendre soin de mon corps, sinon les blessures reviendront, c'est sûr. Et mentalement, je dois être prêt."

Vidéo: la défaite du Japonais