Rafael Nadal
Le numéro 1 mondial Rafael Nadal accède en demi-finale | AFP - PATRICK KOVARIK

Nadal se défait de Ferrer

Publié le , modifié le

Rafael Nadal s'est qualifié pour les demi-finales de Roland-Garros pour la neuvième fois de sa carrière en dominant son compatriote David Ferrer en quatre sets 4-6, 6-4, 6-0, 6-1. Cette 33e victoire d'affilée sur la terre battue parisienne a été longue à se dessiner et il aura fallu attendre les dernières minutes de jeu de la journée pour que le numéro 1 mondial se qualifie. Il affrontera pour une place en finale l'Ecossais Andy Murray qui a dominé Gaël Monfils.

La 33e victoire d'affilée aura été longue à se dessiner pour l'octuple vainqueur de Roland-Garros. Repoussé par la pluie qui a bousculé tout le programme de ce mercredi, le quart de finale, remake de la finale de l'an dernier entre Rafael Nadal et David Ferrer, n'a pu démarrer que peu avant 19h. Et encore heureusement que Simona Halep a eu raison de Svetlana Kuznetsova en deux sets. Sinon il aurait fallu attendre jeudi pour voir la fin de cette 28e confrontation entre les deux meilleurs Espagnols du circuit. Mais, "Rafa" a su profiter de la baisse de régime de son adversaire et il aura fallu les toutes dernières lueurs du jour, les derniers moments de lumière pour le voir s'imposer, non sans mal, face à un David Ferrer impérial dans la première manche remportée 6-4, mais rattrapé par le poids des années et la domination physique de Nadal ensuite. Le numéro un mondial, qui s'est finalement imposé 4-6, 6-4, 6-0, 6-1, accède pour la neuvième fois en 10 ans au dernier carré de Roland-Garros. Il affrontera Andy Murray qui a dominé Gaël Monfils en cinq sets (6-4, 6-1, 4-6, 1-6, 6-0).

Vidéo : Nadal empoche le troisième set, celui de la fin pour Ferrer

Ferrer de feu

Dans la lignée de sa victoire en quarts à Monte-Carlo, la première en 17 confrontations sur terre battue contre "Rafa", David Ferrer a attaqué la rencontre pied au plancher. Il a été le premier à breaker et malgré le débreak dans la foulée ne s'est jamais affolé. Plus solide dans l'échange, auteur de plusieurs coups de défense qui ont poussé Nadal à la faute, David Ferrer a logiquement empoché cette première manche en 49 minutes. Nadal, lui, commettait des erreurs inhabituelles (15 dans le premier set), alors que son adversaire avait réglé la mire (seulement 8 fautes directes). A l'image de ce superbe passing de coup droit en bout de course qui lui permettait de virer en tête (6-4). Au début du deuxième set, une nouvelle défense héroïque sur une volée pas encore assez appuyée de Nadal prouvait que Ferrer ne lâcherait rien. Tant que son physique le permettrait. Mais Nadal a haussé le ton, il a appuyé ses volées et réussi des coups gagnants. Il a pris la tête de la partie en breakant et mener 2-1. Pour ne plus la lâcher.

Vidéo : David Ferrer a remporté la première manche

Dix jeux de suite

A 3-2, le match a définitivement tourné. David Ferrer a eu deux balles pour recoller qu'il a gâchées sur deux fautes directes. A chaque fois il l'a accroché sur sa mise en jeu mais jamais Ferrer n'a réussi à débreaker et en revenant à 5-4 dans le deuxième set, il ne savait sûrement pas qu'il n'inscrirait plus un jeu jusqu'au milieu du quatrième set. Entre ces deux jeux, un Nadal qui est passé en mode "démolition" - aucune faute commise dans la troisième manche - . Ferrer a baissé de rythme et Nadal, lui, a trouvé sa vitesse de croisière. Moins lucide, commettant bien plus d'erreurs, Ferrer a vu Nadal remporter dix jeux d'affilée pour mener deux sets à un et 3-0 dans la quatrième en 2h de jeu. Malgré le débreak (3-1), la messe était dîte depuis longtemps et le Majorquin ne s'est pas fait prier en prenant dans la foulée le service de son adversaire. La fin est venue deux jeux plus tard pour Ferrer qui tombe pour la quatrième fois de sa carrière contre Nadal à Roland-Garros. Mais "Rafa" n'a pas été souverain et contre Murray en demi-finale, il devra encore hausser son niveau de jeu pour accéder à sa neuvième finale.

Vidéo : revivez les temps forts de la victoire de Nadal contre Ferrer