Timea Bacsinsky
Timea Bacsinsky | OLIVIER MORIN / AFP

Nadal l'attend, Kaja Juvan, Bascinsky sortie : les 5 infos à retenir du 4e jour des qualifications

Publié le

Parmi la pluie de résultats tombée ce jeudi de la 4e journée des qualifications, voici les cinq informations qu'il faut absolument retenir.

Il n’y a plus de Française dans les qualifications

Est-ce le poids d’être la dernière rescapée française qui a pesé sur les jeunes épaules d’Elsa Jacquemart ce jeudi, au moment d’affronter Antonia Lottner, 149e mondiale ? Elle n’est en tout cas pas parvenue à faire perdurer les chances bleues dans ce tournoi : aucune Française ne verra le 3e tour des qualifications. Sur la ligne de départ, elles étaient pourtant huit. 

Huit joueurs déjà qualifiés pour le tableau principal

Si la plupart des 3e tour se jouent vendredi, quelques-uns se sont joués jeudi. Dont celui de Manuel Guinard, qui a dû céder face à Kemmer Coppejans. Autrement, notons également l’élimination d’Alejandro Davidovich Fokina  qui, à 17 ans, était l’une des attractions de ce tournoi de qualfications. Il avait battu Gaël Monfils au tournoi d’Estoril, seulement stoppé par Cuevas en demi-finales. Davidovich Fokina a été battu par Yannick Maden. Dustin Brown, le fantasque joueur allemand, a cédé face au bon terrien Stefano Caruso (4-6 6-4 6-3). On ne parle pas beaucoup de lui, mais Rudolf Molleker fait partie des jeunes joueurs qui pourraient très bien percer dans les années à venir. A 18 ans, il jouera son premier Roland-Garros après avoir battu un rouillé – mais toujours très bon terrien - Santiago Giraldo (4-6 6-4 6-4). Les autres qualifiés sont Guillermo Garcia-Lopez, Alexey Vatustin, Yannick Hanfmann, et Stefano Travaglia. 

Timea Bascinsky, double demi-finaliste, ne jouera même pas le 1er tour cette année

C’est un petit séisme. La Suissesse Timea Bacsinsky s’est faite éliminer dès le 2e tour des qualifications ce jeudi. Certes, il ne s’agit « que » de la 94e mondiale. Mais il ne faut pas oublier que Bascinsky a atteint à deux reprises les demi-finales du tournoi : en 2015 et en 2017. En 2016 ? Les quarts. 2018 ? Elle était absente. C’est donc la première fois depuis 4 ans que Timea Bacsinsky ne fera pas partie des huit meilleures joueuses de Roland-Garros, si on excepte l’année où elle ne s’est pas présentée. Un séisme, on vous dit.  

 

Qui sera le qualifié qui affrontera Rafael Nadal ? 

Le tirage au sort a eu lieu ce jeudi, 19h, dans la magnifique Orangerie du Jardin des Serres. Teddy Riner a choisi de faire débuter le champion en titre, Rafael Nadal, face à un qualifié. Qui sera l’heureux – ou le malheureux – élu ? Parmi les candidats, il y a bien sûr les 5 Français encore en lice...et aussi Simone Bolelli. Vous vous souvenez ? L’Italien avait poussé Nadal dans ses retranchements l’an dernier au premier tour, dans un formidable set remporté 7-6 par l’Espagnol. L’affiche en 2019 aurait de quoi faire saliver. Qu’importe l’identité du qualifié, celui-ci aura en tout cas sûrement les honneurs du Court Central. 

Kaja Juvan, on en parle ? 

7. C’est le nombre de jeux perdus par Kaja Juvan, une Slovaque de 18 ans, depuis le début des qualifications. Personne n’a fait mieux dans le tableau féminin. Déjà au premier tour elle s’était fait remarquer en réussissant le match le plus court de la journée : 41 minutes...Au 2e tour, elle s’est débarrassée d’une des stars des qualifications, Cori Gauff. L’Américaine fascine son monde, avec son jeu tout en puissance à seulement 15 ans. Mais Kaja Juvan l’a maîtrisée du début à la fin : 6-3 6-3. Pour accéder au tableau final, il faudra vaincre la tête de série numéro 1, Bernarda Pera, pour l’instant auteure d’un tournoi immaculé (deux victoires simples en deux sets).