Rafael Nadal
Rafael Nadal a dû s'employer pour passer en demi-finale du tournoi de Rome | TIZIANA FABI / AFP

Nadal: "Je suis de retour"

Publié le , modifié le

A la veille de débuter la défense de son titre, Rafael Nadal ne veut pas repenser à sa saison sur terre-battue, moins bonne qu'à l'habitude: "Rome, Monte-Carlo, Madrid, Barcelone, tout ça c'est passé. Maintenant c'est Roland-Garros. La seule chose que je peux dire, c'est que je suis de retour."

- Dans quel état de fraîcheur vous trouvez-vous en arrivant à Paris ?
Rafael Nadal:
"Je sens que je m'améliore peu à peu. C'était en effet difficile physiquement. J'ai beaucoup joué, et je pense que j'ai mieux joué, notamment à Rome en demi-finale et en finale. C'était plus positif. Je suis content de la façon dont j'ai terminé à Madrid et Rome. En revanche, je ne suis pas content de Monte-Carlo et Barcelone. Maintenant, c'est Roland-Garros qui commence. Je suis content d'être de retour ici, dans un endroit vraiment spécial pour moi."

- Vous avez parlé de manque de confiance plus tôt dans la saison. Qu'en est-il aujourd'hui ?
R.N.:
"Je ne sais pas. Rome, Monte-Carlo, Madrid, Barcelone, tout ça c'est passé. Maintenant c'est Roland-Garros. La seule chose que je peux dire, c'est que je suis de retour. La dynamique est positive et c'est toujours très important pour la confiance. Je suis content d'être là, à Roland-Garros, de pouvoir me battre pour remporter cette victoire, pour jouer de mon mieux. C'est tout ce que je peux vous dire: je vais essayer de faire de mon mieux."

- La terre-battue est-elle différente cette année à Roland-Garros ?
R.N.:
"Je pense qu'elle l'est sur le court Central. Le court a été refait à neuf, et la terre est un peu plus fixe. Il y a quelques petits graviers dedans qui rendent les mouvements un peu plus difficiles. Mais je pense que tout sera prêt pour le tournoi. Je pense qu'ils arriveront à régler ces petits problèmes."

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze