Nadal balle RG 2014
Rafael Nadal fixe la balle | KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Nadal avance en douceur

Publié le , modifié le

Malgré une alerte dans le 2 set, Rafael Nadal (N.1) s’est qualifié pour les huitièmes de finale de Roland-Garros. L’Espagnol, octuple vainqueur Porte d'Auteuil, s’est défait de l’Argentin Leonardo Mayer en trois sets 6-2, 7-5, 6-2. Au prochain tour, Nadal recontrera le Serbe Dusan Lajovic.

Ils sont nombreux les crocodiles à avoir eu les dents longues en affrontant Rafael Nadal sur terre battue. Leonardo Mayer s’est lui aussi senti pousser les incisives au plus fort de sa domination. L’Argentin a bousculé le tenant du titre, le poussant parfois dans ses derniers retranchements. Mais Nadal ne s’est jamais affolé. Des peaux de crocodiles, il en a fait tellement de valises et de portefeuilles dans sa carrière. Sur le Central, la maroquinerie majorquine a sorti un nouveau modèle fait de souplesse et de résistance. Souplesse quand Mayer a forcé l’allure au 2e set. Prenant la balle très tôt, l’Argentin a dicté sa loi pendant quatre jeux (de 2-3 à 5-4). Mais le N.1 mondial est un dur au mal. Quand il a retrouvé sa longueur et de la consistance dans ses balles, il a repris l’ascendant avant de l’achever dans le 3e set.

"Première semaine positive"

Faut-il s’inquiéter de ce manque de force passager ? Pas outre mesure tant que Nadal dispose d’une marge suffisante. C’était le cas aujourd’hui et ça l’est à 95 % du temps. Avant le choc programmé contre David Ferrer en quart, l’Ibère peut également parfaire ses réglages et lâcher quelques jeux, surtout quand l’adversaire se montre aussi généreux et agressif. Nadal atteint les huitièmes de finale à Paris pour la dixième fois d'affilée - record codétenu avec le Suisse Roger Federer (N.4). C'est son parcours de santé habituel lui qui n'a rencontré aucun adversaire classé dans le Top 50 depuis le début du tournoi. "Cette première semaine est positive. J'ai bien contrôlé mes trois premiers matches, en trois sets qui plus est, donc c'est toujours bien (...). J'ai eu un peu mal au dos dès les premiers jours de ce tournoi. J'ai ressenti une petit douleur aujourd'hui dans le deuxième set et j'ai un peu ralenti mon service. Désormais, je me concentre sur la deuxième semaine. J'ai gagné un match aujourd'hui en trois sets. Voilà ce qui est important."

VIDEO : La balle de match de Nadal - Mayer