Monfils sortie court dépité RG 2014
Gaël Monfils sort du court frustré après sa défaite en quarts de finale de Roland-Garros | JULIEN CROSNIER / DPPI MEDIA

Monfils : "Une grosse frustration"

Publié le , modifié le

Gaël Monfils a ressenti une "grosse frustration" mercredi après sa défaite en quart de finale de Roland-Garros face à l'Ecossais Andy Murray, dans un match qu'il voulait à tout prix terminer malgré l'apparition de la nuit.

Q: Que s'est-il passé dans le cinquième set ?
R: "Je ne pense pas avoir la réponse pour l'instant. J'ai joué un bon  premier jeu à 15-30, et puis tout s'est passé très rapidement. Je ne sais pas  encore ce qui s'est passé. J'ai commencé à rater pas mal de balles. Je ne me  sentais pas mal, donc c'était une sensation très bizarre. Je me sentais bien,  j'ai tenté de frapper fort et cela sortait de peu. J'ai dû avoir un moment  sans. Cela s'est passé très, très vite."
   
Q: Quel bilan dressez-vous de votre tournoi où vous êtes arrivé avec peu de  préparation ?
R: "C'était un beau tournoi, mais je suis quand même triste. Il faut que je  travaille plus dur, parce que ce match, c'était la clé pour moi pour être un  champion."
   
Q: Est-ce une grosse désillusion ?
R: "Non c'est juste une grosse frustration. Après, chaque match que l'on  joue est toujours une bonne expérience, perdu ou gagné. Ce soir, je suis un peu  énervé, car j'ai eu deux fois à m'adapter et je n'ai pas su le faire. Au  premier et au deuxième sets, je n'ai pas réussi à m'adapter. J'ai juste été  patient. Au cinquième, un peu de précipitation, encore une adaptation moyenne  de ma part. C'est donc plus de la frustration qu'autre chose."
   
Q: Vous auriez préféré que l'arbitre interrompe le match ?
R: "Je préférais continuer aujourd'hui, même si on voyait moins bien. J'avais envie de finir car Andy était moins bien physiquement. J'étais mieux. Je sais qu'il court moins bien, je fais plus de coups gagnants, je sais qu'il  faut que j'y aille un peu plus. Je suis obligé de continuer, je ne peux pas lui  dire +on arrête+. Cela aurait été lui donner encore plus de chances de gagner.  Après, je ne fais pas le premier jeu, je pense que j'ai la capacité de le faire et derrière, je me précipite un peu. Je tente des coups droits, ils sortent, cela va vite, je me suis dis +je vais essayer de rester agressif+ et  finalement, cela a glissé."
   
Q: Vous voyiez bien dans le cinquième set ?
R. "C'est le seul truc chiant à Roland Garros, il faut le dire, car je  pense que si tous les deux on se disait on arrête, cela devient totalement un autre match et c'est différent. J'ai voulu y aller, je me suis trop précipité,  et donc mon cinquième set est parti en fumée. Voilà. L'arbitre est venu et nous a dit de rester 20, 25 minutes à jouer. Il y aura des lumières et un toit bientôt. Le problème sera réglé."

francetv sport @francetvsport