Monfils fait craquer Fognini

Monfils fait craquer Fognini

Publié le , modifié le

Dans un match extraordinairement décousu, Gaël Monfils a fait plier en cinq manches (5-7, 6-2, 6-4, 0-6, 6-2) un Fognini encore une fois très nerveux lors de ce troisième tour de Roland-Garros. En 1/8e, le Français retrouvera le vainqueur du match entre Garcia-Lopez et Young.

C’est à croire qu’ils le font exprès, trop tentés de faire durer un spectacle toujours au rendez-vous entre ces deux joueurs. D’un côté, Gaël Monfils, qui balance littéralement la quatrième manche perdue 6-0. De l’autre, Fabio Fognini, le fantasque italien, qui prend un avertissement après seulement deux jeux, puis un autre dans la cinquième manche qui lui coûte un point de pénalité permettant à Monfils de prendre le large (3-0). Si le niveau de jeu est loin d'avoir été éblouissant, ce duel a encore une fois procuré son lot d'émotions à un public bouillant. Et contrairement à 2010, où Gaël s'était incliné sur le fil, le mano a mano a cette fois tourné en faveur du tricolore (5-7, 6-2, 6-4, 0-6, 6-2).

Fognini dans tous ses états

Mais que cette victoire fut longue à se dessiner. Breaké d'entrée par un Fognini plus entreprenant, Monfils peine à trouver le bon rythme. Trop passif, le Français prend un minimum de risques et laisse Fognini prendre la direction des opérations. Heureusement, l'Italien est incapable de rester concentré et commet un nombre incalculable de fautes (81 au total !). Agacé, il s'agite dans tous les sens, marmonne, hurle, s'énerve, et laisse échapper son service à son tour (1-1 après 11 minutes). Sept breaks seront concédés au cours de cette première manche. Trois pour Fognini, et quatre pour Monfils, qui s'incline 7 jeux à 5. 

Toujours aussi agité, le talentueux Fognini alterne le génial et le très mauvais. Le jeu est haché, mais Monfils s'accroche et vire en tête (4-2). L'Italien balance la fin du set, en profite pour s'énerver un peu contre tout le monde, et repart de l'avant dans le troisième set. Plus concentrés, les deux joueurs se rendent coup pour coup et se retrouvent à 4-4. C'est ce moment que choisit Monfils pour prendre le service de son adversaire. Le Français ne laisse pas passer l'occasion et conclut la manche sur son service pour mener deux sets à un. 

Vidéo : Le dernier jeu du 3e set 

Breaké d'entrée de quatrième manche, Monfils commence à tirer la langue et décide de balancer le set (6-0). Un coup de poker qui va s'avérer gagnant, le Français se détachant d'entrée de 5e set (3-0). Debreaké (3-2), Monfils ne lâche rien et reprend une nouvelle fois le service de son adversaire (4-2), puis remporte le sien blanc derrière. C'en est trop pour Fognini, qui expédie son jeu de service et s'incline en cinq manches. 

"Merci, merci, merci, merci !, déclare Monfils au public à l'issue de son match. Je ne sais même pas comment j'ai réussi à gagner ce cinquième set, vous (ndlr, le public) m'avez porté. (Sur sa relation avec Fognini) On se joue depuis qu'on est jeunes, et à chaque fois ça se termine en trois ou cinq manches. Au final, on s'aime beaucoup et ça donne de belles parties". Effectivement, niveau émotions, difficile de faire mieux. 

Victor Patenôtre