Thanasi Kokkinakis (Open d'Australie 2015)
Thanasi Kokkinakis la première sensation de l'Open d'Australie 2015 | PAUL CROCK / AFP

Mathieu, Pouille, Halys, Roger-Vasselin et Kokkinakis ont leur invitation pour le tableau final

Publié le , modifié le

Les organisateurs de Roland-Garros ont décidé d'octroyer une wild-card à l'Australien Thanasi Kokkinakis, révélation de l'Open d'Australie. Il accèdera donc au tableau final grâce à cette invitation, comme l'Américain Frances Tiafoe (292e mondial). Côté français, Quentin Halys, Maxime Hamou, Lucas Pouille pour représenter la nouvelle vague et les "anciens Paul-Henri Mathieu, Edouard Roger-Vasselin et Nicolas Mahut ont également récupéré le précieux sésame.

Maxime Hamou, 228e mondial, 19 ans, Quentin Halys, 304e mondial, 18 ans, et Lucas Pouille, 93e mondial, 21 ans. Voilà la chance donnée par les organisateurs à la nouvelle génération des Français pour le tournoi de Roland-Garros 2015. Pour ce dernier, ce sera la troisième fois qu'il entrera dans le tableau final grâce à une invitation. En 2013, il avait passé le 1er tour pour tomber contre Grigor Dimitrov au 2e (défaite 6-1, 7-6, 6-1). L'an dernier, Juan Monaco l'avait empêché de passer le cap. Mais entré dans le Top 100 et belle révélation du Masters 1000 de Bercy en octobre dernier, le protégé d'Emmanuel Planque a les moyens de faire un beau parcours. Pour peu que le tirage au sort lui soit favorable. Alors que son nom était dévoilé sur cette liste, lui se trouvait sur le terrain, au tournoi challengeur de Bordeaux, où il a gagné son ticket pour les quarts de finale.

Pour les deux autres grands espoirs du tennis français, ce sera une première. Quentin Halys s'est confronté aux qualifications ces deux dernières saisons, sans jamais passer l'écueil. C'est une chance pour ses deux joueurs de moins de 20 ans. Agé également de 19 ans, Thanasi Kokkinakis fait aussi partie des heureux élus, au nom notamment d'un accord avec la Fédération australienne. 98e mondial, il avait créé une belle sensation en début d'année à l'Open d'Australie en éliminant Ernests Gulbis avant de tomber en cinq manches contre Groth. Pleine de talent et de fougue, il confrontera son mètre quatre-vingt-seize à la terre-battue.

Chez les anciens, Paul-Henri Mathieu (125e mondial), Nicolas Mahut (114e mondial), Edouard Roger-Vasselin (124e) se voient proposer une entrée directe dans le tableau final, au nom de leur carrière et aussi de leur capacité à hisser leur niveau de jeu. En 2012, l'Alsacien, de retour d'une longue blessure, avait reçu une invitation et en avait bien profité en passer deux tours, dominant au passage John Isner, avant de tomber en cinq manches sur Marcel Granollers au 3e.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze