Novak Djokovic
Novak Djokovic | AFP

Match du jour: Djokovic - Chardy

Publié le , modifié le

Jérémy Chardy défie Novak Djokovic ce mercredi au 2e tour des Internationaux de France. Le Français, qui n’a jamais pris un set au Serbe en huit confrontations, sait qu’il devra hausser d’un cran son (meilleur) niveau de jeu pour rivaliser avec le numéro 2 mondial, finaliste de l’édition 2012. En est-il capable ?

Doté d’un coup droit fulgurant et d’un service efficace, Jérémy Chardy possède quelques armes pour réussir des points gratuits. Il en aura besoin face à Novak Djokovic, défenseur hors pair et contre-attaquant absolu, animé par une farouche volonté d’inscrire enfin son nom au palmarès de Roland-Garros.

Quatre fois demi-finaliste et une fois finaliste Porte d’Auteuil, le Serbe espère déboulonner cette année la statue de maître Nadal. Très serein contre le Portugais Joao Souza lundi pour son entame de tournoi (victoire 6-1, 6-2, 6-4), Djokovic ne craint pas Chardy car il sait pouvoir le fixer sur son revers. Souvent parfait tactiquement, le Belgradois cherchera à durcir le jeu, à allonger les échanges afin de faire courir et de fatiguer son challenger palois.

Djokovic ne donne rien

Chardy, de son côté, n’aime rien tant que les attaques rapides, les points conclus en deux-trois coups de raquette. Ca tombe mal, Djokovic ne donne pas grand-chose et il provoque souvent la faute adverse en mettant une intensité énorme d’entrée. Sans compter son service -régulier- et son coup droit, magistral depuis quelques mois.

Vainqueur de l’Espagnol Gimeno-Travers (7-5, 6-2, 6-2) dimanche, le Béarnais (42e mondial) a fait étalage de ses progrès dans sa cadence en fond de court et dans sa capacité à tenir plus longtemps l’échange. Il a amélioré son physique et sait qu’il n’a plus besoin de se précipiter pour conclure le point. Il devra toutefois prendre davantage de risques contre Djokovic s’il veut parvenir à lui arracher (au moins) une manche. Sinon, ce sera la punition…

Grégory Jouin @GregoryJouin