Laurent Lokoli
Laurent Lokoli sort grandi de son premier tournoi du Grand Chelem | AFP PHOTO / PATRICK KOVARIK

Lokoli: "Un beau souvenir malgré tout"

Publié le , modifié le

A 19 ans, Laurent Lokoli a, malgré la défaite, vécu un "rêve" en faisant ses preuves à Roland-Garros. Issu des qualifications, le jeune Bastiais a enflammé le premier tour en tenant tête à Steve Johnson, et quitte le tournoi avec le sentiment d’avoir "tout donné".

- Allez-vous longtemps vous rappeler des balles de match que vous avez ratées hier ?
Laurent Lokoli : Probablement ! Mais cela fait partie du jeu, c'est le tennis. Ce n’est pas pour rien que ce sport nous rend tous fous ! Cela restera malgré tout un beau souvenir. J'ai fait trois premiers sets avec un super niveau, mais je n'ai pas réussi à finir ce match. Lui (Steve Johnson, ndlr) est monté en puissance. Je lui ai laissé un peu plus de temps et il a pu s'organiser : il a tourné autour de son coup droit, commencé à mieux jouer… Le tennis, c'est un sport où ça va très vite.

- Comment avez-vous passé la nuit ? Avez-vous réussi à dormir un peu ?
L.L : La nuit n'a pas été facile. Même si on essaie de faire le vide, on n'y arrive pas toujours ! Mais c’est une super expérience personnelle. Je savais que j’avais un match à finir. J'ai essayé de tout faire bien comme il fallait, bien m'alimenter, bien m'échauffer. Après, essayer de faire un bon début de cinquième set... Malheureusement, il était déjà bien lancé. Ce n'est pas facile de remonter, surtout contre un joueur qui a un gros service. Je considère que pour un premier Grand Chelem, je me suis plutôt bien comporté, j'ai essayé de tout donner, tout ce que j'avais en moi... Je finis cette journée complètement rincé.

- Qu’avez-vous pensé de votre public corse, venu en masse pour vous encourager ?
L.L : Ils ont fait beaucoup de bruit, cela m'a fait énormément plaisir ! Tous les gens venus de mon île n'ont pris qu'un billet aller pour venir me supporter. Ils ont voulu me faire plaisir, ils l'ont fait avec leur cœur, avec leur passion. En tout cas, je suis extrêmement fier d'avoir vécu ce moment-là. C'était un moment unique. Je les remercie du fond du cœur !

- Êtes-vous allé voir l’engouement que vous avez suscité sur Internet ?
L.L : Oui, ça m'a donné de la force. J’en avais besoin car ce n'est jamais facile, ces matches-là... Hier, j'étais dans l'agacement contre moi-même, et je n'avais pas forcément un regard lucide. Mais bon, je sais que je suis encore un rookie sur le circuit ! En tout cas, j'avais à cœur d'essayer de remettre un coup de gaz ce matin. Participer à ce tournoi était un rêve. J'aurais aimé qu'il dure plus longtemps. Je vais continuer à travailler parce que j'ai vraiment envie de m'améliorer ici et d'être capable de mieux gérer ce genre de situation.

Vidéo : Lokoli fait le show

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer