Lokoli en sursis

Lokoli en sursis

Publié le , modifié le

Grosse désillusion pour Laurent Lokoli qui a eu deux balles de matches face à Steve Johnson et qui finalement se retrouve mené 3-1 au 5e set (4-6, 6-7, 7-6, 6-3) après près de 4h de jeu. Le seul Français issu des qualifications tentera demain de renverser une situation compromise alors qu'il aurait du conclure en trois manches.

Le public qui avait décidé de rester sur le court numéro 7 en a eu pour son argent. Laurent Lokoli a fait le show, il a fait même failli remporter son premier match en Grand Chelem de sa carrière. Sans cesse en demande du soutien du bouillonnant public, le Corse a parfaitement maîtrisé les deux premiers sets d'un match pourtant parfois assez compliqué.

Lokoli brillant en début de match

Opposé à un joueur du top 100 (Johnson est 67e), Lokoli a pris les devants assez rapidement dans le match pour empocher le première manche. Battant, coureur infatigable, mais aussi joueur délié, Lokoli fait souvent flancher son adversaire dans les longs rallyes avec un revers efficace. Le deuxième set le voit surfer sur la confiance engrangé dans le première. Survolté, le Corse prend le large et mène 5-2. Tout près de conclure cette deuxième manche, Lokoli va montrer ses premiers signes de tensions. Steve Johnson, éliminé au premier tour l'an passé, n'en demandait pas tant et cravache pour pousser son adversaire au tie-break. Un jeu décisif dans lequel les deux joueurs ont les occasions de conclure le match. Lokoli sera le premier à saisir sa chance à 8-7.

Johnson renverse la vapeur

Le scénario se répète dans la troisième manche. Lokoli semble libéré en début de set mais se tend quand l'enjeu devient plus important. Aérien en début de set, Lokoli commet plus de fautes et laisse une nouvelle fois son adversaire revenir à hauteur. Pire, il se procure une balle de match qu'il ne remporte pas. Johnson revient à 5/5 sur un jeu blanc au service. Et si le momentum avait changé ? Pas tout à fait, Lokoli a une nouvelle occasion de conclure la partie à 6-5 mais son coup droit flotte et s'en va mourir derrière la ligne de fond court. Partie remise, les deux joueurs sont embarqués dans un nouveau tie-break. Celui-ci tourne en faveur du joueur américain qui l'emporte assez facilement.

Cela met un énorme coup au moral au joueur corse qui lâche prise dans le 4e et le début du 5e acte. Au bord du gouffre, le Français sauve trois balles de double break avant de voir la nuit et l'arbitre interrompre le match à 3-1 en faveur de Johnson. Soulagé, le Français n'en est pas moins dos au mur. Il devra retrouver le niveau qui était le sien au début du match pour terrasser le coriace américain.

Vidéo : Le point de folie de Lokoli

Christophe Gaudot @ChrisGaudot