Grigor Dimitrov
Grigor Dimitrov | AFP PHOTO / PASCAL GUYOT

Les challengers de Nadal tombent

Publié le , modifié le

Les outsiders continuent de déraper sur la terre battue de la Porte d’Auteuil. Le premier tour des Internationaux de France s’est avéré fatal pour quelques sérieux challengers comme Stanislas Wawrinka (N.3), Kei Nishikori (N.9), Grigor Dimitrov (N.11), Tommy Haas (N.16) ou Nicolas Almagro (N.21). Le Suisse et le Bulgare sont passés à côté, le Japonais était trop juste tandis que les deux derniers ont abandonné sur blessure. Ces éliminations ne sont pas sans conséquence pour la suite du tournoi.

Pas gâté par le tirage au sort du tableau final, Rafael Nadal a dû se réjouir intérieurement de voir deux de ses rivaux potentiels dans les jours à venir tomber dès l’entame de ce Roland-Garros 2014.

Ni Almagro, ni Haas

Passe encore que le Canadien Vasek Pospisil, plutôt faible sur terre battue et adversaire prévu dès le troisième tour, passe à la trappe d’emblée contre le Russe Teimuraz Gabashvili (6-4, 6-2, 6-3), mais l’élimination de Nicolas Almagro constitue une toute autre surprise. L’Espagnol, que le Majorquin devait éventuellement affronter en huitièmes de finale, souffrait trop du pied gauche pour lutter à armes égales face à l’Américain Jack Sock. Il a préféré jeter l’éponge à 0-5 dans le premier set.

Autre rival potentiel de l’ogre de Manacor en 16e de finale, Tommy Haas a été contraint à l’abandon face à l’Estonien Jurgen Zopp alors qu’il menait 5-2. Il s’est blessé à l’épaule droite sur une rotation pour frapper un coup droit. A 36 ans, il a peut-être disputé son ultime French.

Reste Ferrer pour contrarier Nadal

Mais ce n’est pas tout. Le numéro 1 mondial a surtout bénéficié de la déroute de Stan Wawrinka, son bourreau de Melbourne, incapable de se rebeller plus d’un set contre le coriace Guillermo Garcia-Lopez (6-4, 5-7, 6-2, 6-0). Nadal devait retrouver le Suisse pour une demi-finale qui faisait déjà saliver tous les observateurs, mais le choc n’aura donc pas lieu.

Quant à la menace Grigor Dimitrov, possible au stade des quarts de finale, elle s’est évanouie ce mardi contre le géant Ivo Karlovic, vainqueur en trois sets (6-4, 7-5, 7-6(4)). Reste donc David Ferrer (N.5) pour empêcher Nadal d’atteindre une nouvelle fois la finale. Les deux hommes sont programmés pour se rencontrer en quarts de finale, mercredi prochain.

Djokovic moins verni

Novak Djokovic n’a pas eu autant de surprises dans son quart de tableau même s’il faut noter l’élimination précoce de Kei Nishikori. Le Japonais facilite également la tâche de Milos Raonic (N.8) qui devait l’affronter en deuxième semaine. Avec Tsonga (N.13) dès les huitièmes de finale, le Canadien en quarts puis Federer (N.4) ou Berdych (N.6) en demies, le Serbe ne va pas rigoler. A moins que les surprises continuent cette semaine.

Vidéo: Ferrer sans coup férir

Grégory Jouin @GregoryJouin