Score Nishikori Verdasco
Kei Nishikori se qualifie pour les huitièmes de finale. | AFP / MONTAGE FRANCETVSPORT

Le Top 4 de Kei Nishikori - Fernando Verdasco

Publié le , modifié le

ROLAND-GARROS 2016 / 3E TOUR MESSIEURS / KEI NISHIKORI – FERNANDO VERDASCO (6-3, 6-4, 3-6, 2-6, 6-4). Kei Nishikori a bien failli passer à la trappe ce vendredi, face au spécialiste de la terre battue Fernando Verdasco. Le Nippon menait deux sets à zéro, mais s’est fait rejoindre au score et c’est bien sur la cinquième et dernière manche de la rencontre que les deux joueurs se sont joués le gain du match. Cinquième set à l’issue duquel Nishikori a finalement validé son ticket pour les huitièmes de finales. Rencontre au début soporifique, la partie s’est totalement emballée à partir du deuxième set. Voici notre top 4 de la rencontre.

1- Verdasco conclut un point de folie

Alors qu’au fil des minutes le niveau de la partie s’élève peu à peu, le combat est rude entre Kei Nishikori et Fernando Verdasco. Dans ce quatrième set, les deux joueurs réalisent un jeu fantastique en se rendant coup sur coup. Au final, c’est le joueur espagnol qui a le dernier mot, lui permettant de gagner le point (4-2), et de se diriger tranquillement vers le cinquième set.

2- Nishikori reprend le dessus​

Nous sommes dans les dernières minutes de la rencontre, la tension est à son comble sur le Court N°1. Le niveau est toujours aussi dense, alors que le début de la rencontre était marqué par les nombreuses fautes commises par les deux joueurs. Au terme d’un nouvel échange marathon, Nishikori prend le dessus sur son adversaire, et marque un point précieux pour le gain du match.

3- L’effet de Verdasco rend fou Nishikori

De quoi rendre dingue les plus calmes ! Avec cet effet surprenant, Fernando Verdasco parvient à l’emporter sur Kei Nishikori, qui malgré une course endiablée vers le filet ne parvient pas à reprendre la balle, la trajectoire de celle-ci étant complètement improbable.

4- Verdasco tout en douceur

Facile vainqueur du premier set, Kei Nishikori semble filer tout droit vers le gain de la seconde manche. Mais Verdasco est bien décidé à lui donner du fil à retordre, et piège tout en douceur le Nippon, tête de série numéro cinq, qui pensait avoir fait le plus dur en montant au filet.