Le regard de Llodra - Le service de Roger Federer

Le regard de Llodra - Le service de Roger Federer

Publié le , modifié le

Tout au long de la Quinzaine de Roland-Garros, notre consultant France Télévisions Mikaël Llodra analyse le point fort, le coup particulier d’un joueur. Aujourd’hui, l'ancien N.1 mondial et actuel dauphin de Novak Djokovic, Roger Federer, et son service extrêmement varié.

"Roger Federer a un très bon coup droit. Mais contrairement à ce que tout le monde pense, c'est par son service que ses performances passent. Quand il joue très très bien, c'est le coup qui fait la différence. Il arrive à être très précis. Il peut toucher toutes les zones du carré de service avec des effets différents: slice, lift, à plat. A chaque fois qu'il a fait un grand résultat à Roland-Garros, c'est en grande partie parce qu'il a bien servi. Ca lui donne beaucoup de points gratuits, mais ça lui permet aussi d'avoir la possibilité de finir avec son coup droit. 

Le Suisse n'est jamais aussi bon que lorsqu'il passe des premières balles. Il a la particularité de ne pas servir des 'bombes' à 210 ou 220km/h. Mais aujourd'hui, il vaut mieux être un joueur qui sert à 190, régulier, avec un bon pourcentage de premières balles, qu'un joueur qui sert à 210 mais tout le temps dans les mêmes zones. En fait, il cache son lancer. Avec le même lancer de balles, il peut atteindre des zones différentes avec un effet différent. C'est la force d'un grand serveur."

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze