Rafael Nadal
L'Espagnol Rafael Nadal | AFP - TIZIANA FABI

Le regard de Llodra - Le coup droit de Rafael Nadal

Publié le , modifié le

Tout au long de la Quinzaine de Roland-Garros, notre consultant France Télévisions Mikaël Llodra analyse le point fort, le coup particulier d’un joueur. Aujourd’hui, place au maître des lieux, nonuple vainqueur de l'épreuve et qui n'a perdu qu'une seule rencontre ici: Rafael Nadal et son coup droit.

"C'est le plus grand coup droit sur terre battue. Il dégage une puissance énorme, avec un lift hors norme. De temps en temps, quand il n'est pas en confiance comme lors de ces dernières semaines, il peut jouer un peu court. Mais lorsqu'il traverse la balle, c'est un joueur qui peut faire très mal sur une seule frappe. Sa balle est très lourde, très puissante, et il peut jouer croisé ou décroisé et donc vous sortir complètement du terrain. 

En plus, il est gaucher donc son coup droit devient une arme de destruction massive. Il fait mal. Lorsqu'il est ancré dans le sol, bien sur ses appuis, tu le sens dans la raquette quand tu es en face. Il aime prendre le jeu à son compte. Du coup, quand on l'agresse du côté de son coup droit, il a un peu plus de mal car il a besoin de ses appuis très solides pour traverser la balle. Et le court Philippe-Chatrier est sans doute le terrain qui lui convient le mieux. Il y a beaucoup d'espace, et il n'y a perdu qu'un seul match. Il s'y sent donc très à l'aise. Et quand on a beaucoup d'espace, on a parfois tendance à reculer.  Et si tu recules contre Nadal, tu es mort. Le terrain devient un terrain de foot."

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze