Monfils
Après avoir très bien débuté, Monfils s'est essoufflé. | AFP

Roland-Garros : Le recap’ du vendredi 1er juin

Publié le , modifié le

Lucas Pouille et Gaël Monfils mal embarqués, Dimitrov au tapis, Zverev encore chahuté, Djokovic, Thiem et Nishikori en confiance... La journée de vendredi a encore une fois été riche en enseignements ponctués par une surprise.

De notre envoyé spécial Benjamin Badache

• Le bilan des Français : vers le zéro pointé ?

Il n'y a pas eu match ! Gilles Simon a tenté de résister mais Kei Nishikori était trop fort pour lui ce vendredi au 3e tour de Roland-Garros (6-3, 6-1, 6-3).  Un scenario semblable a eu lieu sur le court central. Pas de match non plus entre Caroline Wozniacki (2e) et Pauline Parmentier. La Nordiste n'a existé qu'en fin de match (6-0, 6-3).

Dépassé par la puissance de Karen Khachanov (38e), le numéro un français Lucas Pouille (16e) a souffert (6-3, 7-5, 1-1). Trop inconstant, il n’a jamais su dicter le tempo à son adversaire. La pluie a abrégé ses souffrances. Dans le même temps, sur le Suzanne-Lenglen, un autre tricolore a souffert : Gaël Monfils a même vomi après l’interruption. Malade, le Francilien s’est écroulé après le gain du premier set (6-7, 6-3, 3-2 service Goffin). Seul lueur d’espoir, le match de la paire Herbert-Mahut, interrompu à 4-5.

• Le match du jour : Zverev a tremblé

La tête de série numéro 2 est passée tout proche de la sortie. Le Bosnien Damir Dzumhur a sérieusement fait vaciller Alexander Zverev (6-2, 3-6, 4-6, 7-6, 7-5 en 3h54). Sur un dernier coup droit trop long, le 29e mondial craque et laisse Alexander Zverev filer en 1/8e de finale. Malgré un début de carrière exceptionnel, ce résultat remet une nouvelle fois en cause sa capacité à tenir son rang en Grand Chelem. Il sera opposé au vainqueur du duel entre Lucas Pouille et Kachen Khachanov. Pour l’heure, avantage Russie.

• Les outsiders se montrent, Dimitrov disparait

Pour son premier gros test de la semaine à Roland-Garros, Novak Djokovic, solide dans les moments clés, a réalisé un bon match pour écarter en quatre sets l'Espagnol Roberto Bautista Agut (4-6, 7-6, 6-7, 2-6). Autre outsider, le Japonais Nishikori n’a fait qu’une bouchée de Gilles Simon (voir plus haut). Au cours d'un match où il aura alterné le bon et le moins bon, l'Autrichien Dominic Thiem s'est lui aussi qualifié pour les huitièmes de finale en dominant l'Italien Matteo Berrettini en quatre sets (6-3, 7-6, 6-3, 6-2).

En revanche, fin de parcours pour Grigor Dimitrov ! Le nom de son bourreau? Fernando Verdasco. La tête de série numéro 30 n'a eu besoin que de trois sets pour éliminer le Bulgare (4e) : 7-6, 6-2, 6-4.

La suite demain avec Nadal, Del Potro, Gasquet, Garcia et les matches interrompus. Le détail des matches : programme du samedi 2 juin.

Benjamin Badache @Ben_Badache