Nadal balle RG 2014
Rafael Nadal fixe la balle | KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Le programme de la 13e journée à Roland

Publié le , modifié le

Andy Murray, qui retrouve lentement ses sensations, et Ernests Gulbis, qui devra faire fi de l'enjeu, auront beaucoup de mal à empêcher une énième confrontation entre Rafael Nadal et Novak Djokovic, vendredi en demi-finales à Roland-Garros.

Le défi le plus relevé est pour Murray. Le Britannique, tête de série N.7, doit réussir un exploit accompli par un seul homme jusqu'ici, le Suédois Robin Söderling en 2009: faire tomber Nadal (N.1) à Roland-Garros, où il compte huit titres. En congédiant sans manières en quarts son compatriote David Ferrer (N.5), finaliste l'an passé, l'Espagnol a signé sa 33e victoire consécutive à Paris, la 88e de sa carrière en 89 matches en cinq sets sur terre battue.

Djokovic (N.2) ne présente évidemment pas le même palmarès que Nadal à Roland-Garros. C'est le seul tournoi du Grand Chelem que le Serbe n'ait encore jamais remporté. Ce n'est pas pour autant que la tâche de Gulbis en sera facilitée. Djokovic est l'homme fort de ce début d'année. Il a gagné trois des quatre Masters 1000 qu'il a disputés (Indian Wells, Miami et Rome).

Court Central (demi-finales) : début des matchs à partir de 13h00

Ernests GULBIS (LAT/N.18) - Novak DJOKOVIC (SRB/N.2)

Rafael NADAL (ESP/N.1) - Andy MURRAY (GBR/N.7)

Court Suzanne LENGLEN (Début des matchs à 11h00)

Tournoi des Légendes
Pat CASH (AUS) et Paul HAARHUIS (NED) contre Guy FORGET (FRA) et Henri LECONTE (FRA)

suivi de Pas avant 13h00

Double dames
Su-Wei HSIEH (TPE)[1] et Shuai PENG (CHN) contre Garbine MUGURUZA (ESP) et Carla SUAREZ NAVARRO (ESP)

Lucie HRADECKA (CZE) et Michaella KRAJICEK (NED) contre Sara ERRANI (ITA)[2] et  Roberta VINCI (ITA)

Court 1 (Début des matchs à 11h00)

Tournoi des Légendes
Sebastien GROSJEAN (FRA) et Fabrice SANTORO contre Sergi BRUGUERA (ESP) et Andrei MEDVEDEV (UKR)

Nathalie DECHY (FRA) et Sandrine TESTUD contre Jana NOVOTNA (CZE) et Natasha ZVEREVA (BLR)

Vidéo : Djoko-Gulbis, les forces en présence

francetv sport @francetvsport