Maria Sharapova
La Russe Maria Sharapova | AFP - PATRICK KOVARIK

La reine Maria pas vraiment impériale pour ses débuts

Publié le , modifié le

Tenante du titre, Maria Sharapova (N.2) a connu un 1er tour contrasté à Roland-Garros, face à Kaia Kanepi. La 50e joueuse mondiale, qui n'avait jamais battu l'ancienne N.1 mondiale lors de leurs quatre duels précédents, a mené la vie dure à la Russe, qui s'impose 6-2, 6-4, sur une double-faute de son adversaire lors du dernier point. Elle jouera au prochain tour sa compatriote Vitalia Datchenko (89e mondiale).

Demi-finaliste à Madrid, victorieuse à Rome, Maria Sharapova arrivait à Paris dans une dynamique plus que positive. Pour son entrée en lice, elle avait en plus Kaia Kanepi, 50e mondiale, qui n'avait jamais réussi à la battre en quatre affrontements. Tous les voyants semblaient donc au vert pour la Russe, d'autant qu'elle menait rapidement 3-0. Mais la suite a été un peu plus compliquée. L'Estonienne a d'abord fait une partie de son retard (3-2), avant de subir une nouvelle accélération de la N.2 mondiale. En empochant le premier set 6-2 en 36 minutes, on la pensait engagée sur l'autoroute de la victoire.

Vidéo: Un énorme raté de Maria Sharapova

Mais la différence ne s'est pas faite tout de suite. Elle s'est même réalisée en toute fin de match, alors que Kanepi avait dû servir à chaque fois en étant menée. Et à 5-4, sur sa deuxième balle de match, Maria Sharapova pouvait lever les bras en signe de victoire. Son adversaire venait juste d'avoir la "tremblotte", et d'envoyer sa deuxième balle hors des limites après 1h24 de jeu. La Russe n'a converti que 5 balles de break sur les 14 obtenues. C'est peu, mais ce n'était qu'un 1er tour.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze