Ivanovic se sent pousser des ailes

Ivanovic se sent pousser des ailes

Publié le , modifié le

Vainqueur facile de L'Ukrainienne Elina Svitolina (6-3, 6-2), Ana Ivanovic s'est qualifiée pour les demi-finales de Roland Garros. Un stade de la compétition qu'elle n'avait plus atteint depuis 2008. La Serbe, sous les yeux de son ami Bastian Schweinsteiger, semble retrouver une seconde jeunesse.

Elle ne cesse de le chercher du regard. Lui est tout sourire dès qu'elle balance l'un de ses fameux coups droits d'une pureté technique absolue. Amoureux depuis janvier, Ana Ivanovic et Bastian Schweinsteiger sont heureux et ça se voit. Couvée des yeux par le milieu du Bayern Munich, la Serbe a retrouvé un éclat qui s'était quelque peu fané depuis quelques années. Oubliés les états d'âme et les blessures, la Serbe cogne de nouveau sur tout ce qui bouge sans se poser de questions. L'Ukrainienne Elina Svitolina a payé cher ce retour en grâce. La tombeuse d'Alizé Cornet au tour précédent est rapidement apparue sans solution face à la rafale de coups arrivant du camp d'en face. Certes, Ivanovic frappe fort, mais toujours avec une grâce gestuelle qui n'appartient qu'à elle. 

La puissance et la grâce d'Ivanovic en vidéo : 

En tête à tous les pointages statistiques après ce match, Ivanovic se détachait nettement de l'Ukrainienne sur les points gagnants : 37 à 8 ! Des chiffres qui en disent long sur la domination de la Serbe et sur l'esprit conquérant qui l'anime. C'est avec cette flamme, et le soutien de "Schweini", que la belle Ana s'apprête à retrouver dans le dernier carré la gagnante du match Muguruza-Safarova. Finaliste malheureuse en 2007 (battue par Justine Henin) et vainqueur en 2008, Ana Ivanovic a renoué le fil avec un niveau de jeu que l'on croyait disparu. L'amour donne des ailes... 

La réaction d'Ivanovic après sa victoire : 

Julien Lamotte