Guy Forget "confiant" pour Roland-Garros dont les dates pourraient changer d'une à deux semaines

Publié le , modifié le

Auteur·e : Antoine Limoge
Guy Forget.

Guy Forget s'est montré rassurant sur le déroulement de Roland Garros, dans une vidéo réalisée par l'organisation. Le directeur du tournoi parisien espère que cela pourra avoir lieu comme prévu mais n'exclut pas des places limitées voire un huis clos. "Mais ce n'est pas (l'option) sur laquelle on travaille", affirme-t-il.

Actuellement le tournoi de Roland-Garros devrait se dérouler. On aurait dû voir le rassemblement des meilleurs joueurs de tennis du monde entier du côté de la Porte d'Auteuil dès cette semaine. Mais coronavirus oblige, le deuxième Grand Chelem de la saison a été reporté à la fin septembre. Pour le moment, ce serait le 27 septembre prochain. Guy Forget n'exclut cependant pas une modification des dates. " Je ne peux pas encore confirmer totalement les dates. Il pourrait y avoir une modification d'une ou deux semaines en fonction de comment la situation évolue", a déclaré le directeur du tournoi parisien lors d'une interview pour le média de la Fédération française de tennis. 

Guy Forget "confiant" quand à la tenue du tournoi 

Alors que les compétitions sportives sont encore à l'arrêt sur le territoire français. Guy Forget s'est dit "confiant" sur la tenue de la quinzaine parisienne. Il a notamment évoqué l'amélioration de la situation à travers toute l'Europe. "La situation évolue. Semaine après semaine. Maintenant on est sur une meilleure dynamique. Les gens peuvent bouger, aller dans les boutiques, aller dehors. Les transports en commun fonctionnent de plus en plus comme le trafic aérien et les trains qui ont repris. La plupart des pays européens reviennent à la normale petit à petit. Il y a beaucoup de signes encourageants. Avec l’avis de médecins et de spécialistes, on peut dire qu’on sera capable d’organiser en tournoi à l’automne vers mi-septembre début octobre", a donc annoncé l'ancien capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis. 

Le Français a même évoqué le déroulement du tournoi des qualifications qu'il juge "primordial". "Il y a beaucoup de bons joueurs entre la 100e et la 200e place. Il ne faut pas qu'on les oublie et la tenue des qualifications reste aussi un enjeu pour nous. On promet aux joueurs qu'on fera le nécessaire", assure-t-il. 

Différents scénarios envisagés 

Si l'organisation du tournoi est donc en bonne voie, quid des fans ? La encore la question fait débat. " On discute avec le gouvernement et les administrations sportives concernant différents scénarios. Aujourd’hui, ils nous disent que le Tour de France et Roland Garros sont deux grosse entrées du sport en France et que leurs tenues sont très importantes. Le tennis est le deuxième sport de notre pays. Ils vont nous aider à faire du mieux qu’on peut. Ils ne savent pas comment ça va se passer dans un, deux mois. Ils nous disent d’être prêts à n’importe quel scénario. On aimerait un tournoi à pleine capacité bien évidemment ", explique Guy Forget. 

Mais alors, quels sont les différents scénarios évoqués avec le gouvernement ? Ils seraient au nombre de trois. "On privilégie pour le moment un tournoi normal avec les mesures nécessaires évidemment mais avec tous les fans. On y croit et on pense que ce sera possible. La deuxième option serait un événement avec des places limitées. Je ne peux pas en dire beaucoup sur ce sujet. On ne sait pas vraiment comment cela se déroulerait précisément", décrypte le directeur de Roland Garros. La dernière idée prévue pour le Grand Chelem tricolore va en faire bondir plus d'un. "Il y a une troisième option, celle que l'on espère le moins. Un tournoi sans spectateur. cette éventualité n'est pas impossible. Mais ce n'est pas celle sur laquelle on travaille", assure-t-il. 

Le débat autour du mythique tournoi de la capitale n'a pas fini d'être alimenté. En tout cas, il reste une bonne nouvelle. Le toit du court Philippe-Chatrier sera prêt à temps pour être inauguré lors de cette édition 2020 qui s'annonce forcément inédite. 

à voir aussi Roland-Garros à huis clos ? "Il vaut mieux annuler" estime Leconte Roland-Garros à huis clos ? "Il vaut mieux annuler" estime Leconte
Antoine Limoge