Gilles Simon est allé crescendo, Gasquet gagne au crépuscule

Gilles Simon est allé crescendo, Gasquet gagne au crépuscule

Publié le , modifié le

Gilles Simon n'a pas raté son début de tournoi à Roland-Garros face au Brésilien Rogerio Dutra Silva, N.85 mondial. En mode diesel dans le premier set, le Niçois a accéléré dans les deux manches suivantes pour conclure en trois sets 7-6 (5), 6-4, 6-2. Rassuré sur son niveau de jeu, Simon, tête de série N.16, va continuer son aventure parisienne contre un autre sud-américain, l'Argentin Guido Pella. De son côté, Richard Gasquet s'est qualifié à la lueur du crépuscule face à Thomaz Bellucci 6-1, 6-3, 6-4. Les Tricolores sont tous passés puisque Jérémy Chardy et Adrian Mannarino, et Mathias Bourgue ont obtenu leur billet pour le 2e tour.

Rogerio Dutra Silva évoquait quelque chose à Gilles Simon mais il ne l'avait jamais affronté. Pour une surprise, ce fût une mauvaise surprise. Face à un Brésilien qui n'avait rien à perdre, le Français est tombé sur un os. Surmotivé, le N.85 à l'ATP a beaucoup tenté et beaucoup réussi. "Je n'ai pas pris un bon départ mais je ne m'attendais pas à ça, a reconnu Gilles Simon après sa victoire. J'ai essayé de poser mon jeu mais il ne ratait rien. Il m'a demandé de mettre la barre assez haute. Je me suis retrouvé à mené 3-0, double break contre moi, en 10 minutes. Mais j'ai réussi à remonter le niveau et à revenir. C'était bien d'avoir un premier set très long et très physique au tie-break. Il y a eu de gros échanges, des passages assez denses. Les conditions étaient très lentes et les balles dégonflées."

Ce temps d'adaptation a été très long. 1h11 pour parvenir à faire la différence dans le jeu décisif (7-5). Le Brésilien n'a pas désarmé dans le deuxième set et s'est offert un break pour mener 3-1. Piqué au vif, Simon a répliqué dans la foulée en serrant le jeu. Il ne fallait pas relâcher la pression et en prendre conscience. C'est ce qu'a fait le Niçois, bien plus solide dans les jeux suivants. Simon a appliqué la méthode du tri sélectif en épurant son jeu pour s'imposer dans les deux manches suivantes 6-4 et 6-2. Soulagé, le Français a rassuré ses supporters : "On va continuer d'avancer." Si tout va bien ce sera jusqu'en huitièmes de finale face au Wawrinka.

VIDEO : La réaction de Gilles Simon

Gasquet au bout de la nuit

Les derniers amoureux du tennis étaient au rendez-vous pour soutenir Richard Gasquet sur le Suzanne-Lenglen. Le Bitérrois a joué les prolongations après un premier set explosif remporté 6-1 aux dépens du Brésilien Bellucci. C'est là que les choses se sont corsées car le 39e mondial n'a pas voulu baisser pavillon trop vite et s'est arraché sur chaque balle. Il a fallu un coeur énorme et une grosse dose de talent pour conclure juste avant la nuit en trois sets 6-1, 6-3, 6-4.

VIDEO : Un point lumineux de Richard Gasquet

Xavier Richard @littletwitman