Richard Gasquet
Richard Gasquet | MIGUEL MEDINA / AFP

Gasquet sorti sèchement par Verdasco

Publié le , modifié le

La nuit n'a pas permis à Richard Gasquet de trouver une solution contre Fernando Verdasco. Interrompu alors que l'Espagnol menait 6-3, 6-2, 2-2, le match du 3e tour de Roland-Garros s'est terminé par la victoire de la tête de série N.24, qui s'impose 6-3 au troisième et dernier set. Le Français n'égalera pas son meilleur résultat à Roland-Garros (8e de finale ces trois dernières années).

Vidéo: La réaction de Richard Gasquet

La nuit n'a été d'aucun conseil. Le sursis accordé par la baisse de luminosité samedi soir est tombé rapidement pour Richard Gasquet. Sébastien Grosjean et Sergi Bruguera n'ont pas trouvé la solution pour le sortir du guêpier. "Il est meilleur que moi. Je me suis arrêté pendant deux mois, ce niveau est trop élevé après deux matches, a reconnu le numéro 1 français. J'étais fatigué avant de jouer, même hier (...) Je n'ai pas du tout la caisse, les appuis, la force pour jouer contre un joueur qui frappe aussi fort dans la balle."

Gasquet gâche une balle de break

Toujours contraint de jouer très loin derrière sa ligne de fond par un Fernando Verdasco solide et sérieux, le Français a bénéficié d'une occasion pour renverser la vapeur. A 3-3, il obtenait une balle de break, mais son smash, consécutif à un long échange, accrochait le filet. L'occasion était superbe, mais elle passait. Et au jeu suivant, le Biterrois accumulait les erreurs. Un revers boisé offrait une balle de break, et un coup droit d'attaque dans le filet la transformait pour l'Espagnol, tout heureux de pouvoir servir à (5-3) pour conclure. Et à l'issue d'un dernier très long échange, Verdasco plaçait un superbe contre de revers croisé, pour crucifier son adversaire. 

Gasquet: "Retrouver le rythme de la compétition"

Contrairement aux trois dernières années, Richard Gasquet ne sera pas au rendez-vous des 8e de finale. Mais pour un joueur qui n'avait plus disputé le moindre tournoi depuis Miami, et dont la participation est restée incertaine jusque dans la dernière semaine avant le tournoi, les succès probants sur Tomic et Berlocq sans perdre un set représentent de belles performances. "C'est déjà fabuleux pour moi d'être au troisième tour. C'était largement inespéré vu l'état dans lequel j'étais 4 jours avant de jouer, s'est félicité "Richie", faisant contre mauvaise fortune, bon coeur. Je ne servais même pas. C'était inespéré". Il lui faut maintenant continuer à soigner son dos, et retrouver le rythme de la compétition. "Je n'ai pas de douleur, c'est le plus important. Après, je vais m'entraîner, essayer de retrouver du physique jour après jour, travailler." Quant à Fernando Verdasco, après avoir envoyé Michael Llodra hors de son dernier Roland-Garros au 1er tour, il accroche un deuxième Français à son palmarès. Il jouera Andy Murray au prochain tour.

Vidéo: Verdasco élimine Gasquet