Gaël Monfils mis à mal par une gripppe

Gaël Monfils mis à mal par une gripppe

Publié le , modifié le

Nettement dominé par Roger Federer lors de la reprise de son match après les deux premiers sets disputés dimanche soir, Gaël Monfils n'a pas pu défendre ses chances. "Le problème, c'est que je suis malade. Je me débats avec ma maladie, je n'avais pas d'énergie", a-t-il expliqué en conférence de presse. "Je pense que j'ai contracté une légère grippe."

À l'évidence, la nuit ne vous a pas été profitable. Les conditions étaient différentes...
Gaël Monfils:
"Le problème, c'est que je suis malade. Je me débats avec ma maladie, je n'avais pas d'énergie. Hier, je pensais qu'on n'allait pas jouer, et puis, on a joué. J'étais à la peine, hier à un set partout, c'était bien mais je n'ai pas passé une bonne nuit. Peut-être était-ce une erreur, je ne sais pas. Aujourd'hui, cela a été très difficile, Roger a fait preuve de solidité. Un match convenable de sa part, on voyait très bien que j'étais en panne d'énergie, j'étais trop fatigué, émoussé."

Vous avez un rhume ?
G.M.:.
"Oui, cela s'entend à ma voix. Je pense que j'ai contracté une légère grippe. Je ne sais pas comment le dire en anglais. Hier, avant le match, j'avais de la fièvre. Je frissonnais. Pas aujourd'hui mais j'étais faible. Lorsque vous n'êtes pas à 100 %, c'est difficile de battre Roger."

"Avoir le secret d'arriver à être une machine"

Ce coup de froid date de quand ?
G.M.:
La veille du match contre Roger, je n'étais pas au top. Hier, je n'étais pas bien du tout, mais mieux qu'aujourd'hui, même si c'était le premier gros jour, et cette nuit a été dure. Je me suis levé pas mal de fois, j'étais bien en eau. Ce matin, je me suis réveillé je n'avais pas de fièvre, plus de fièvre en tous les cas, mais j'avais trop «travailler » dans la nuit, le corps était mou, j'étais mou, j'avais du mal à tenir le rythme, j'avais aussi le nez bouché, ce qui était encore plus dur. C'était beaucoup plus compliqué aujourd'hui."

Vous n'avez pas de chance...
G.M.:
"Non, c'est le sport. Je ne sais plus à qui je disais cela, à un collègue, je lui disais ce qui est bien, c'est que je trouve qu'à chaque fois, j'aimerais bien savoir le secret d'arriver à être une machine. C'est ça qui est bien, ne pas se blesser, ne pas être malade, un petit changement de température et cela m'a giflé tout de suite. Je me dis qu'il y a pas mal de choses sur lesquelles il faut que je progresse pour être vraiment au top. Physiquement, je me sens bien, je suis bien, mais forcément, malade, c'est plus dur. Je pense qu'il y a des choses sur lesquelles il faut que je progresse vraiment, que j'évolue. Et je le ferai, je pense que je n'en suis pas loin, et cela me donne plus d'envie et de courage."

De nouvelles tentatives sur le plan de l'alimentation

Sur quoi pensez-vous progresser ?
G.M.: "
Je vais continuer ce que je progresse progressivement, mais plus. Sur l'alimentation, je pense aussi sur la gestion des choses un peu simples, mais après, c'est plus personnel. Par rapport au temps, plus me couvrir. Souvent, je ne viens qu'avec le short et le sweat, donc faire plus attention, des petites choses de la vie mais qui sont importantes. Même le soir, quand je vais dîner avec mon équipe ou ma famille, de temps en temps, je sors un peu trop léger. Même s'il fait bon, mettre le manteau. Je pense aussi que je vais tester de nouveaux trucs au niveau de l'alimentation car j'ai testé de nouvelles boissons, de nouvelles choses avec Gaétan et je me suis senti mieux physiquement. Maintenant, je vais essayer de le pousser un peu plus. On l'a fait 15 jours car après, c'est chiant, je trouve cela chiant car j'aime bien avoir des petits plaisirs, même s'il m'en a laissé pas mal. Voilà, essayer de zapper un peu les plaisirs et de voir où cela peut mener. Après, ce qui est un peu chiant dans les tests c'est que par exemple, on me parle de trucs un peu pointillés par rapport au sommeil, à l'alimentation etc., mais il y a des choses que finalement je n'ai pas bien réussi dans ce que l'on a essayé. À voir pour être mieux dans l'année."

francetv sport @francetvsport