Ferrer le gestionnaire

Ferrer le gestionnaire

Publié le , modifié le

David Ferrer, finaliste l'an passé, a facilement passé le 2e tour en disposant de l'Italien Simone Bolelli (6-2, 6-3, 6-2). L'Espagnol pourrait retrouver un autre Italien au 3e tour, Andreas Seppi, si ce dernier se défait de l'Argentin Juan Monaco. En attendant, Ferrer continue d'avancer sans puiser dans ses réserves...

Tranquille comme David Ferrer. L'Espagnol, tête de série numéro 5 du tournoi, continue d'avancer sans bruit dans le tableau. Comme à son habitude. L'an passé, cela lui avait plutôt bien réussi puisque le Valencian avait atteint la finale. On n'en est pas là mais Ferrer semble animé des mêmes dispositions. Sa régularité a mis à mal la patience et les nerfs de Simone Bolelli, auteur d'une brouettée de fautes directes (49 erreurs non provoquées). 

Vidéo : La balle de match de Ferrer