Ferrer Roland-Garros
David Ferrer pourrait retrouver Rafael Nadal en quarts. | PASCAL GUYOT / AFP

Ferrer aura à peine tremblé

Publié le , modifié le

Mis en rogne après la perte du troisième set, une première pour lui depuis le début de la quinzaine à Roland-Garros, David Ferrer a été expéditif dans le quatrième pour sortir Kevin Anderson (6-3, 6-3, 6-7, 6-1). L'Espagnol devrait retrouver au prochain tour Rafael Nadal.

David Ferrer aura perdu un peu de forces dans la bataille. Vainqueur lundi en quatre sets d'un Kevin Anderson peu avare dans l'effort (6-3, 6-3, 6-7, 6-1), le finaliste de l'édition 2013 a lâché une manche pour la première fois cette année à Roland-Garros. Face au Sud-Africain, le N.5 mondial a en effet concédé le jeu décisif du troisième set (6-7). Ferrer, malgré ce léger accroc, pourrait affronter en quarts Rafael Nadal, actuellement en lice sur le Chatrier face au jeune Dusan Lajovic. Un an jour pour jour après la finale (6-3, 6-2, 6-3) ayant tourné à l'avantage du Majorquin.  

Appliqué dans la première manche, marquée par des breaks (4 au total), Ferrer a profité d'une double faute de son adversaire pour transformer sa deuxième balle (6-3). L'Espagnol, plus défensif qu'offensif dans son approche, a continué de perturber Anderson à l'entame du deuxième set. Mal placé, le N.20 mondial a envoyé inexplicablement un coup droit dans les tribunes du Lenglen, offrant deux balles de break avant finalement de céder sur une troisième (4-2). Anderson déboussolé, Ferrer a bouclé en à peine plus d'une demi-heure cette deuxième manche (6-3). 

Courageux, Anderson a retrouvé sa précision en coup droit dans le 3e set. Suffisamment tout du moins pour pousser le N.5 mondial au tie-break. Assez justement, le Sud-Africain a vu ses efforts être récompensés en l'emportant (7-6[5]). Mais Anderson, touché physiquement, s’est effondré dans le suivant. Ferrer a rapidement eu en sa possession deux breaks d'avance (4-0) pour ne plus les lâcher (6-1). L'Espagnol, toujours difficile à déborder dans ce genre de situation, rallie les quarts des Internationaux de France pour la cinquième fois, la troisième de suite.

Vidéo: La balle de match de Ferrer

Yohan Roblin @yohanroblin