Gaël Monfils (Roland-Garros 2015)
Gaël Monfils rageur après le gain du deuxième set face à Roger Federer | AFP - DOMINIQUE FAGET

Federer-Monfils: La nuit renvoie les deux joueurs dos à dos

Publié le , modifié le

Alors que les deux en étaient à un set partout (6-3, 4-6), les organisateurs ont décidé d'arrêter la rencontre des 8es de finale de Roland-Garros entre Roger Federer et Gaël Monfils. Le Suisse (n°2) avait empoché la première manche avant de voir le Français (n°13) revenir au score au prix d'un deuxième set de haute volée.

Il y a des matches qu'on ne voudrait pas voir s'arrêter. Pour quelque raison que ce soit. Ce Federer-Monfils des 8es de finale de Roland-Garros 2015 en fait partie. Après une première manche où le Français cherchait son jeu, les deux hommes tendaient à jouer leur meilleur tennis au même moment en toute fin de seconde manche. Le moment choisi par le Philippe-Chatrier pour s'enflammer après une heure d'attente. Le moment aussi où les organisateurs ont décidé d'arrêter la rencontre. La luminosité baissant et le timing parfait ont sans doute aidé leur décision. Il faudra attendre lundi pour connaître l'épilogue de ce duel qui s'annonce épique.

"Fed express" dans le premier set

Dans la première manche c'est un Federer de gala qui se présente sur le court Philippe-Chatrier. A l'aise en première balle, "Roger" débute par un jeu blanc avant de piéger Monfils sur le jeu de service suivant. Ses revers coupés gênent son adversaire, notamment au filet. Sur une attaque de coup droit, le numéro 2 mondial fait le break. Un break qu'il ne lâchera plus jusqu'à la fin de la manche. Une manche pendant laquelle il ne va d'ailleurs concéder aucune balle de break à son adversaire. Le public a beau tenté de timides "Gaël Gaël", le Français est débordé par un Federer inspiré. Sur un ultime revers que la "Monf" ne regardera même pas, Federer conclue la manche 6-3 en 29 minutes.

Monfils réagit

La physionomie change du tout au tout en début de deuxième set. L'excellent jeu de service de Monfils pour débuter le met en confiance. Une double faute de Federer le met en bonne position sur le jeu suivant. Une première balle de break gâchée et une attaque lumineuse en revers plus tard, Monfils mène 2-0. Contrairement à Federer, lui va laisser échapper le break. Le Suisse est néanmoins gêné par la longueur de balle de Monfils. Le vainqueur de l'édition 2009 de Roland-Garros prend alors le filet d'assaut pour se remettre dans la partie mais Monfils est solide. Solide, jusqu'à 5-3. Le jeu de service du Français est un récital de Federer. Tout y passe: coup droit, revers, volée. Le Suisse débreake mais, trahi par sa première balle (46% dans la seconde manche), il laisse Monfils prendre son jeu de service suivant pour égaliser à un set partout (6-4). 

Le public du Philippe-Chatrier est debout mais rapidement des huées apparaissent. Sur le court, le superviseur du tournoi discute avec les deux joueurs. Chacun comprend alors que la partie n'ira pas plus loin. L'annonce de Carlos Bernades, l'arbitre de la rencontre, ne fait que confirmer la décision. Federer et Monfils poursuivront leur duel lundi. Le Philippe-Chatrier en salive d'avance.