Djokovic Nadal Rome 2014
Novak Djokovic et Rafael Nadal, au terme de la finale du tournoi de Rome, remportée par le Serbe en mai 2014 | AFP

Djokovic veut renverser le roi Nadal

Publié le , modifié le

La finale tant attendue entre Rafael Nadal et Novak Djokovic a bien lieu ce dimanche à Roland-Garros. Lauréat des quatre dernières éditions le Majorquin visera surtout un neuvième sacre sur la terre parisienne, mais en face, Novak Djokovic possède les armes pour le renverser.

En 41 affrontements entre les deux champions, l’Espagnol garde toujours un petit ascendant avec 22 victoires contre 19. Petit est cet ascendant, car le Serbe a bien remporté les quatre derniers duels. Il faut remonter à la finale de l’US Open 2013 pour trouver trace du dernier succès de l’Espagnol sur le N.2 mondial. "On verra bien, c'est vrai que 4 défaites consécutives auront un impact, mais j'espère qu'il ne sera pas décisif", a consenti Nadal. Et lorsque l’on regarde les performances récentes des deux finalistes, la tendance est de nouveau en faveur du Serbe. Jo-Wilfried Tsonga peut en témoigner, lui qui a été écrasé 6-1, 6-4, 6-1.

Et même si selon sa dernière victime (Ernest Gulbis), le Serbe ne joue pas encore son meilleur niveau, rien ne semble aujourd’hui résister à "Djoko". "Je sais ce qu'il faut que je fasse pour gagner, c'est plus facile à dire qu'à faire car on sait combien il est bon sur le court, mais il n'est pas impossible de le battre et le fait de l'avoir battu sur d'autres événements me donne confiance. Je sais que je peux le faire", a ainsi affirmé "Nole". Ce dernier sait aussi que Nadal reste Nadal, surtout à Roland-Garros, et qu’il lui faudra sortir un très haut niveau de jeu pour espérer l’emporter.

Vidéo: L'interview de Djokovic après sa victoire sur Gulbis

Nadal chez lui à Roland​-Garros

La demi-finale de l’Espagnol face à Andy Murray (6-3, 6-2, 6-1) atteste de la montée en puissance du N.1 mondial. "Je sais qu'ici, à Paris, c'est le court où il est vraiment dominant, il n'a perdu qu'une fois ici dans sa carrière (en 8e de finale de l’édition 2009 face à Robin Soderling, ndlr), estime Djokovic. C'est un très grand court, il aime cette atmosphère, cet effet visuel également. Il semble qu'il est capable de ramener toutes les balles ici", explique le Serbe qui va « essayer d’être agressif, car c'est la seule manière pour (lui) de gagner contre (Nadal)".

Nadal a assuré que pour lui, "la seule motivation, c'est Roland Garros. Que ce soit 5 d'affilée, 4 d'affilée ou un titre, à chaque fois que j'ai la possibilité de gagner Roland Garros, c'est tout à fait spécial", a commenté l’Espagnol. "Contre Novak, ce sera un match où nous épuiserons toutes nos possibilités. Nous jouerons d'une façon plus fine dans les moments importants. On verra qui réussira", a estimé Nadal après son match remporté face à Murray. L’enfant de Manacor peut entrer encore un peu plus dans la légende du tennis en remportant un 14e titre du Grand Chelem. Djokovic, lui, visera un septième sacre dans un majeur, le tout premier à Roland-Garros.

Vidéo: L'interview de Nadal après sa victoire sur Murray

Romain Bonte