Djokovic-Nadal: Le roi de Roland-Garros est tombé

Djokovic-Nadal: Le roi de Roland-Garros est tombé

Publié le , modifié le

Dans un match pendant lequel Rafael Nadal (n°6) n'aura rivalisé qu'une demi-heure, Novak Djokovic (n°1) s'est imposé sur le score sans appel de 7-5, 6-3, 6-1. Le Serbe numéro un mondial fait tomber pour la première fois son meilleur ennemi sur la terre battue de Roland-Garros et se qualifie pour les demi-finales où il affrontera Andy Murray ou David Ferrer.

70 fois, Rafael Nadal a été le bourreau de ses adversaires sur la terre-battue parisienne. Six fois, ça a été le cas pour Novak Djokovic. De manière plus ou moins cruelle. Cette septième rencontre entre le Serbe et l'Espagnol a été à sens unique. Pour l'anniversaire de Nadal, Djokovic a été impitoyable ne laissant espérer un match serré au court Philippe-Chatrier que pendant une demi-heure au coeur du premier set après s'être détaché à 4-0 dans un impressionnant début de rencontre. Aérien, précis, long, puissant, inspiré, Novak Djokovic a délivré un récital de tennis. Il se qualifie pour les demi-finales de Roland-Garros pour la septième fois de sa carrière. 

"Djoko" supersonique en début de rencontre

Le court Philippe-Chatrier attendait le match avec impatience. Bien longtemps avant le début de la rencontre, le court central de Roland-Garros est déjà plein, prêt à vibrer. Vainqueur du tirage au sort, Rafael Nadal choisit de relancer. Erreur. D'entrée et suite à un jeu de haute voltige, déjà, Djokovic fait le break. Le Serbe est ultra-agressif et comme il trouve les lignes, il fait mal à un "Rafa" loin de sa ligne quand "Nole" est sur celle-ci. Le numéro un mondial, battu 23 fois par Nadal en 43 affrontements avant aujourd'hui, se détache même jusqu'à 4-0 en 22 minutes de jeu. Le moment choisi par Nadal pour se remettre dans la partie. Le nonuple vainqueur de Roland-Garros retrouve une meilleure qualité de balle. Plus solide, il revient. Malheureusement, il va craquer. Quelque part, c'était attendu tant Djokovic domine son adversaire. L'inévitable intervient à 6-5 sur la troisième balle de set. Avec 19 coups gagnants, le Serbe est fantastique. 

Deux défaites en 71 matches

De fabuleux en fin de première manche, la partie devient moins impressionnante dans la seconde manche. Cette baisse d'intensité profite à Rafael Nadal qui se maintient au score. Les coups droits des deux hommes sont efficaces mais c'est Djokovic qui fait le plus souvent la différence grâce à sa longueur de balle couplée à ses amorties parfaites. Il fait le break à 4-3 et conclut la manche sur un service-volée sur seconde plein de panache. Pour la première fois de sa carrière, Rafael Nadal est mené deux sets zéro à Roland-Garros. Une situation dont il ne va pas se relever. 

Car la troisième manche n'est qu'un autre festival de Novak Djokovic. Rapidement, il se détache. En face Rafael Nadal a un genou à terre. Le roi est mort, vive le roi. Après seulement 2h26 de jeu, Novak Djokovic s'impose 7-5, 6-3 et 6-1. Comme en 2009, Rafael Nadal ne verra pas la finale. Novak Djokovic lui est plus près que jamais de remporter le seul Grand Chelem qui manque à son palmarès. Toujours plus près de la légende.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot