Novak Djokovic a éliminé Richard Gasquet en trois sets.
Novak Djokovic a éliminé Richard Gasquet en trois sets. | AFP

Djokovic était pressé : il avait un quart à prendre

Publié le , modifié le

Il y aura bien un quart de finale entre Novak Djokovic et Rafael Nadal mercredi. Le Serbe n’a connu aucune difficulté pour sortir Richard Gasquet lundi, sur le court Philippe-Chatrier. Une victoire en trois sets (6-1, 6-2, 6-3), en seulement deux heures de jeu. Le numéro un mondial n’a toujours pas perdu le moindre set. Il arrivera frais pour contrarier l’Espagnol dans sa quête d’un dixième sacre à Roland-Garros.

La marche était trop haute. Et Richard Gasquet ne l’a pas franchie. Le Français s’est pris les pieds dans le tapis ocre. A sa décharge, en face, il y avait un sacré client : le numéro un mondial, Novak Djokovic. Le Serbe n’a pas perdu de temps sur la route du seul sacre en Grand Chelem qui lui manque. Il n’a eu besoin que de trois sets (6-1, 6-2, 6-3) et deux heures pile pour sortir le 21e joueur à l’ATP. Le quart de finale tant attendu face à Rafael Nadal aura donc bien lieu. Pour y déceler une éventuelle passation de pouvoir, il faudra patienter jusqu’à mercredi.

En attendant, Djoko, lui, n’a pas toujours pas concédé le moindre set. Il n'a laissé filer que trente-six jeux depuis le début de la quinzaine. Et il est invaincu sur terre battue cette saison. Ce n’est pas le cas de Nadal. Plus inquiétant pour le Majorquin, le Serbe n’a même pas eu à forcer pour franchir le cap des 8es. Richard Gasquet ne lui a opposé qu’une toute petite résistance. A vrai dire, le Biterrois n’a mené qu’une fois dans ce match à sens unique : lorsqu’il a pris son service, d’entrée. Dans la foulée, il a même eu une balle de 2-0. Magistralement annihilée par Djokovic. La suite du premier set ? Une autoroute de trente-huit minutes, conclue par un cinglant 6-1 des plus implacables au regard des dix-sept fautes directes du Français.

VIDÉO : Le débreak de Djoko

Les timides "Richard ! Richard !" lancés par le public du Chatrier ont été vains. Malgré un léger mieux en début de deuxième set (6-2).

VIDÉO : La défense de Gasquet​

Malgré quelques inspirations de Gasquet dans un troisième set à peine plus accroché (6-3). Mais Djokovic ne domine pas la planète tennis pour rien. Vingt-quatre quarts de finale consécutif en Grand Chelem, ça vous pose un homme.

VIDÉO : Les trois derniers points du match

Gil Baudu @gbaudu