Dernier carré et top 10, Thiem ne s'arrête plus

Dernier carré et top 10, Thiem ne s'arrête plus

Publié le , modifié le

C’est un grand jour pour Dominic Thiem qui accède pour la première fois à une demi-finale en Grand Chelem à Roland-Garros et au Top 10 mondial. L’Autrichien, tête de série N.13, s’est fait peur mais il a réussi à dominer le Belge David Goffin en quatre sets (4-6, 7-6, 6-4, 6-1). A 22 ans, Thiem défiera le N.1 mondial Novak Djokovic, le seul à compter plus de victoires que lui en 2016, pour une place en finale.

Dans un Lenglen Confidentiel, Dominic Thiem a écrit un des plus beaux chapitres de sa jeune carrière. L’espoir autrichien n’en est plus un désormais avec son statut de demi-finaliste en Grand Chelem et son entrée programmée lundi prochain dans le Top 10 de l’ATP. Cette saison, il y a Djokovic, Thiem et les autres. Si le Serbe domine outrageusement le circuit avec 42 victoires pour 3 défaites depuis janvier, le 15e mondial le talonne de près. Jeudi, il a enregistré son 41e succès pour 10 défaites.

Si les forfaits successifs de Nadal et Tsonga ont ouvert son quart de tableau, Thiem s’est montré assez solide pour rejoindre les demi-finales. Même dans une mini-tempête traversée face à son pote David Goffin, il a tenu bon la barre sans s’affoler. Il aurait pourtant pu perdre les pédales après la perte du premier set alors qu’il avait mené 4-2. Idem dans le jeu décisif du 2e set où l’Autrichien a gâché une confortable avance. Heureusement pour lui, il donnait le coup de rein nécessaire pour passer devant le Belge in extremis.

Remis en selle, Thiem ne lâchait plus les rênes et s’imposait dans les deux dernières manches 6-4, 6-1 pour rejoindre Novak Djokovic. « C’est l’un des porte-drapeaux de la nouvelle génération. Ce sera une belle empoignade », assure déjà le N.1 mondial qui a connu des demi-finales plus difficiles à négocier. Sauf que Thiem ne compte pas s'arrêter là.

Xavier Richard @littletwitman