Covid-19 : La numéro une mondiale et tenante du titre Ashleigh Barty renonce à disputer Roland-Garros

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Ashleigh Barty en huitième de finale de l'US Open
Ashleigh Barty s'est inclinée en huitième de finale de l'US Open face à Qiang Wang. | Mike Stobe / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Déjà absente à l'US Open, Ashleigh Barty va également manquer le tournoi de Roland-Garros à partir du 27 septembre. La numéro un mondiale a annoncé dans la nuit de lundi à mardi renoncer à défendre son titre acquis l'an passé Porte d'Auteuil par crainte de la Covid-19. L'Australienne est la première à annoncer son forfait alors que la formule annoncée par Roland-Garros inquiète certains cadres du circuit comme Serena Williams ou Novak Djokovic.

La numéro un mondiale de tennis australienne Ashleigh Barty a annoncé mardi qu'elle renonçait à disputer le tournoi de Roland-Garros, qu'elle avait remporté l'an dernier, en raison de la pandémie de coronavirus. "L'Open de France de l'an dernier a été le tournoi le plus spécial de ma carrière, et ce n'est pas une décision que j'ai prise à la légère", a justifié sur les réseaux sociaux la joueuse de 24 ans, qui a déjà renoncé à l'US Open cette année.

"Il y a deux raisons pour ma décision : la première ce sont les risques sanitaires qui existent encore à cause du Covid. La deuxième est ma préparation, qui n'a pas été idéale alors que mon coach n'a pas pu s'entraîner avec moi à cause de la fermeture des frontières en Australie", a-t-elle ajouté. Barty est basée à Brisbane alors que son entraîneur, Craig Tyzzer, vit à Melbourne, confinée depuis deux mois à la suite d'un regain de l'épidémie de coronavirus. Les déplacements entre les deux villes ne sont donc pas autorisés.

Fin juillet, elle avait également renoncé à l'US Open, qui se déroule actuellement à New York. Elle avait également invoqué des "risques importants" liés au virus Covid-19. Rafael Nadal, le N.2 mondial, ainsi que Simona Halep, la N.2 mondiale font également partie de ceux qui avaient annoncé qu'ils ne participeraient pas à l'US Open en raison des conditions sanitaires incertaines liées à la pandémie de coronavirus.

Pas de venue en Europe et place de N.1 en péril

La joueuse australienne de 24 ans avait alors affirmé qu'elle suivrait l'évolution de l'épidémie avant de décider de sa participation ou non à Roland-Garros, qui débute le 27 septembre. Mardi, elle a reconnu que son forfait intervient au cours d'une "année difficile pour tous". "Je souhaite le meilleur aux joueurs et à la Fédération française, et un tournoi plein de succès", a poursuivi Barty.

"J'attends désormais avec impatience une longue pré-saison et l'été en Australie", a-t-elle ajouté, précisant qu'elle ne se rendrait en Europe pour aucun tournoi cette saison. L'Open d'Australie doit se dérouler en janvier mais il est envisagé qu'il ne se tienne pas à Melbourne si la situation sanitaire ne s'améliore pas.

L'an dernier, en battant en finale la jeune Tchèque Marketa Vondrousova, Barty était devenue la première Australienne depuis 46 ans à remporter Roland-Garros. Cette victoire l'avait aidé à devenir N. 1 mondiale, une place dont elle s'est emparée grâce à sa victoire, une semaine plus tard, au tournoi de Birmingham. Son dernier match de compétition en simple remonte à fin février, lors de l'Open du Qatar.

à voir aussi Roland-Garros divisé en trois zones indépendantes pour accueillir un total de 11 500 spectateurs chaque jour Roland-Garros divisé en trois zones indépendantes pour accueillir un total de 11 500 spectateurs chaque jour

Le forfait de Barty pour Roland-Garros intervient alors que les organisateurs du tournoi, exceptionnellement reprogrammé à l'automne (27 septembre-11 octobre), ont annoncé que les joueurs devront impérativement se loger dans deux hôtels choisis par les organisateurs.

Par ailleurs, il doit accueillir un nombre réduit de spectateurs, un maximum de 11 500 par jour, au lieu des 20 000 qu'il ambitionnait.

à voir aussi Roland-Garros : Serena Williams, inquiète par le retour des spectateurs, prendra la "meilleure décision pour ma santé" Roland-Garros : Serena Williams, inquiète par le retour des spectateurs, prendra la "meilleure décision pour ma santé"
AFP