Richard Gasquet Roland Garros
Richard Gasquet est désormais le dernier Français en lice. | AFP

Côté tricolore, ce qu’il faut retenir de cette première semaine

Publié le , modifié le

A l’aube de la deuxième semaine, il ne reste plus qu’un Français encore en lice dans la quinzaine parisienne : Richard Gasquet, qui affronte ce dimanche Kei Nishikori pour une place en quarts de finale. Le bilan du premier tour était historique : avec 18 représentants au second tour, la France réalisait son cinquième meilleur résultat depuis le début de l'ère Open. La suite a été moins heureuse. Retour sur une première semaine tricolore à l'image de la météo actuelle : maussade.

Ils ont déçu​

L’abandon de Jo-Wilfried Tsonga est forcément un coup dur pour le clan français. Les larmes aux yeux, l’un des leaders de la sélection tricolore a dû abandonner ce dimanche au troisième tour, alors qu’il menait 5-2 dans le premier set, face à Gulbis. Le Français avait pourtant remporté sa centième victoire en Grand Chelem au second tour. Mais cet abandon sur blessure de Tsonga n’est pas la seule déception de cette première semaine. L’élimination de Gilles Simon à ce même stade de la compétition reste également une mauvaise nouvelle côté bleu. Face à Victor Troicki, le Français n’a jamais été en mesure de combattre, alors qu’en six confrontations avec le Serbe, il n’avait jamais perdu une manche. Simon n’avait visiblement pas récupéré de son deuxième tour face à Pella, un vrai marathon en cinq sets, et quitte donc Roland en se faisant sèchement battre (6-4, 6-2, 6-2).

Autre déception : l’élimination de Lucas Pouille dès le second tour, face au lucky loser Andrej Martin (6-3, 7-5, 6-3). Le jeune Français de 22 ans, visiblement émoussé par ses récentes performances en Masters) n’a pas réussi à remporter ce match qui était pourtant à sa portée. Benoît Paire aurait lui aussi pu espérer un troisième tour, mais s’est fait éliminer par le Géorgien Teymuraz Gabashvili (6–3, 6–2, 3–6, 6–2).

Ils n’ont rien pu faire

Le tirage au sort n’a pas été favorable à la plupart des Français. A commencer par Caroline Garcia : tout juste vainqueur du tournoi de Strasbourg, est tombée sur Agnieszka Radwanska, et n’a jamais réussi à inquiéter la 2e mondiale (6-2, 6-4). Même constat pour Jérémy Chardy, qui n’a rien pu faire face au tenant du titre Stan Wawrinka. Le Français se fait éliminer au troisième tour (6-4, 6-3, 7-5, en 1h59), tout comme Kristina Mladenovic, battue par Serena Williams après avoir fait preuve d’une belle résistance, notamment dans le dernier tie-break (6-4, 7-6). Même constat pour Alizé Cornet, éliminée par l’aînée des sœurs Williams en trois sets (7-6, 1-6, 6-0).

La belle surprise

Mathias Bourgue est la révélation française de cette première semaine. Le jeune homme de 22 ans, 164e mondial, a tenu tête à Andy Murray pendant 3h34 de jeu. Le Français, qui jouait pour la première fois de sa carrière face à un joueur appartenant au top 50 mondial, ne s’est pas dégonflé face au Britannique et s’est même payé le luxe de mener deux sets à un. Finalement, Bourgue s’incline en cinq sets (6-2, 2-6, 4-6, 6-2, 6-3), mais son niveau de jeu et sa rage de vaincre sont très prometteurs pour la suite.

Gasquet, le dernier Bleu​

Il ne reste désormais plus qu’un Français en conclusion de cette première semaine. Richard Gasquet représente à lui tout seul l’ensemble du clan bleu, et aura fort à faire face à Kei Nishikori. Seul représentant français en huitièmes de finale, il est désormais la seule chance côté tricolore de jouer en deuxième semaine.

Bilan de la première semain​e :

Eliminés au premier tour :
Benneteau, Dodin, Barrere, Lim, Andrianjafitrimo, De Schepper, Herbert
Eliminés au second tour :
Paire, Pouille, Garcia, Mannarino, Bourgue, Georges, Mathieu, Razzano, Halys, Robert
Eliminés au troisième tour :
Tsonga, Cornet, Mladenovic, Chardy, Simon, Parmentier

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou